Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

mon activite au sein du conseil regional

Visite des travaux de mise en accessibilité de la gare de Manosque …

23 Janvier 2013, 10:14am

Publié par jeanyvespetit

dossier-2-0688.JPG

Cette semaine, j’ai visité, avec le Maire, RFF et la SNCF, les travaux de mise en accessibilité de la gare de Manosque. Ces travaux, financés à 78% par la Région consistent à rehausser les quais et à construire une passerelle avec ascenseurs.

L’occasion pour moi d’indiquer qu’il fallait avancer afin que Manosque soit un véritable PEM (pôle d’échange multimodale) ainsi que la gare de la Brillanne située à l’intersection de Forcalquier, Digne et Sisteron.

Le val de Durance est soumis à une forte demande d’aménagement et d’habitat, il convient de préserver ce territoire en s’appuyant sur la ligne des Alpes, véritable colonne vertébrale. Le projet de réouverture de la voie ferrée Digne / Val de Durance trouve là toute sa pertinence et cohérence.

L’égalité des territoires, c’est aussi permette aux territoires alpins de disposer, moins peuplés que le littoral, de disposer d’un accès au transport public ferroviaire.

dossier-2-0689.JPG

Voir les commentaires

MP 2013 … Mon intervention lors du vernissage de l’exposition de Mona Hatoum à Aubagne …

15 Janvier 2013, 21:29pm

Publié par jeanyvespetit

Hatoum---1.jpg

 

Je suis très heureux de représenter, ce soir, Michel Vauzelle, Président du conseil régional.

 

C’est parti pour Marseille Provence 2013, désormais, NOUS sommes Capitale européenne de la culture durant un an !

Ce WE, plus de 600 000 provençaux et marseillais se sont appropriés cette inititative européenne !

A Marseille et dans les différentes communes dont Aubagne, ce fut une déferlante humaine, heureuse de vivre cet évènement. Cela nous rend optimiste pour la suite !

C’est un symbole fort pour notre territoire métropolitain vis-à-vis de la France, de l’Europe et des pays de la Méditerranée.

De par son histoire et sa situation géographique, sa double appartenance à l’espace méditerranéen et à l’espace européen, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est une terre d’échanges, ouverte sur le monde, et sur la Méditerranée en particulier.

La Méditerranée, cette belle bleue qui rassemble tant de peuples, d’histoires et de cultures ! 

La priorité donnée par la Région à la Méditerranée se fonde sur la conviction que les peuples de cette région constituent une communauté de destin, et sur la volonté de créer une Méditerranée de solidarité et de paix.

La Région a ainsi conclu des accords de coopération avec la Tunisie, la Palestine (Hébron et Yan Khounis), le Liban et d’autres pays portant sur les thématiques d’aménagement du territoire, de développement local durable, de décentralisation, d’économie sociale et solidaire, …

Cette année, un nouvel espace entièrement dédié à la Méditerranée sera inauguré par la Région à Marseille : la Villa Méditerranée, lieu de rencontres, de synergies, où penser et inventer la Méditerranée au XXIème siècle.

MP 2013, c’est l’occasion de montrer, en France et en Europe, que notre territoire n’a pas l’image de violences, caricaturale, véhiculée ici ou là mais, au contraire, notre territoire est une terre où la mixité de son peuple est une source d’énergie, d’accueil et de solidarité.

 

MP 2013 est donc l’occasion de démontrer notre capacité à créer et à réaliser.

 

La région a souhaité apporter une attention particulière en terme de contenu dans la programmation à :

-     La création,

-     La démocratisation et le partage des productions

-     L’ouverture au monde et à la diversité culturelle

-     L’aménagement du territoire

-     Aux projets et actions éducatives en lien avec les publics prioritaires de la Région (lycéens, apprentis),  (des missions locales, milieu carcéral, milieu hospitalier…) ainsi que le jeune public en général

RTEmagicC penitents-noirs-crepuscule jpg

 

Les Pénitents noirs à Aubagne – lieu de l’exposition

 

La région est donc heureuse d’être, ce soir, au côté d’Aubagne pour le vernissage de la très belle exposition de Mme Hatoum dont le directeur du FRAC PACA dit qu’elle ne nous laissera pas indemne.

RTEmagicC_mona-hatoum-globe_jpg.jpg

Je voudrais remercier le FRAC PACA de ne pas avoir organisé cette exposition d’importance internationale dans son nouveau bâtiment à Marseille mais, au contraire, d’avoir proposé qu’elle puisse se tenir ici, à Aubagne. 

C’est bien ainsi que MP 2013 sera une véritable réussite !

Voir les commentaires

MP 2013 … Méditerranée, Mare Nostrum, …

13 Janvier 2013, 20:02pm

Publié par jeanyvespetit

dossier-2-0667.JPG

C’est parti pour Marseille Provence 2013, désormais, NOUS sommes Capitale européenne de la culture durant un an !

C’est un symbole fort pour notre territoire métropolitain vis-à-vis de la France, de l’Europe et des pays de la Méditerranée.

La Méditerranée, cette belle bleue qui rassemble tant de peuples, d’histoires et de cultures !

Nous avons donc un devoir de mettre en valeur et de faire vivre ces cultures méditerranéennes dans le cadre de MP 2013.

Et il va de soi que nous devons aider les peuples, qui dans un certain nombre de pays, expriment leur soif de démocratie et dans d’autres leur volonté d’obtenir leur droit à l’autodétermination.

Et nous devons aussi contribuer, participer à la construction d’une véritable union des peuples de Méditerranée à l’image de l’Europe pour rendre plus pérenne nos échanges, nos liens, nos solidarités et la Paix.

 dossier-2 0677-copie-1

La Villa Méditerranée et, dans le prolongement, le bateau de la Méridionale, le Girolata

Tout simplement parce que Marseille / Provence est un véritable point stratégique et dynamique, un véritable lien entre le Nord de l’Europe et les pays du pourtour de la Méditerranée …

MP 2013 est donc l’occasion de démontrer notre capacité à créer et à réaliser.

Offrir un visage de notre territoire qui donne envie de venir de s’installer et créer de l’activité économique, de l’emploi … parce que, outre le soleil et la culture, on y trouvera de la formation, de l’éducation, des infrastructures, des logements, des transports collectifs performants, ….

Mais aussi CLAMER qu’il est vitale et urgent de nous rassembler et d’agir ensemble pour la culture comme c’est le cas aujourd’hui, mais cela ne suffit pas … il faut aussi agir pour son accès pour toutes et tous …quelque soit notre condition sociale et notre lieu d’habitation.

Il faut aussi assurer une véritable solidarité entre les quartiers et les communes qui sont aujourd’hui dans MP 2013 (plus de 90 …). Lorsque l’on investit un euro dans le centre de Marseille, il convient d’investir un euro dans les quartiers ou les communes qui en ont le plus besoin !

Alors MP 2013 sera une véritable … et pérenne réussite !

dossier-2-0676.JPG

Voir les commentaires

A l'an que ven !

22 Décembre 2012, 17:53pm

Publié par jeanyvespetit

 

dossier-2-0526.JPG

 

Arbre de Noël sur la Grand Place de Bruxelles …

Excellentes fêtes de fin d’année et rendez-vous en 2013 !

 

Voir les commentaires

Visite du site industriel de Gemalto à Gémenos...

7 Décembre 2012, 10:18am

Publié par jeanyvespetit

Visuel Zou 

Le groupe Gemalto (ex Gemplus) est implanté depuis plusieurs années à Gémenos (900 salariés) mais également à La Ciotat.

 

Gemalto est un groupe industriel leader dans la sécurité numérique (services financiers, cartes d’identité et d’accès, transports, télécommunications, documents sécurisés, …).

 

Le site de Gémenos est spécialisé dans l'encartage des cartes bancaires françaises et abrite les activités d'industrialisation. Avec une particularité qui garantie le maintien d’une production sur ce site, celle d’expérimenter tous les nouveaux projets, systèmes, machines en premier.

 

L’objet de ma visite, outre le plaisir de découvrir ce site industriel, était d’avoir un échange sur les orientations de Gemalto dans le domaine du transport. Pour Gemalto, les voyageurs comme les opérateurs de transport exigent des options de paiement faciles d'utilisation permettant de fluidifier au maximum les déplacements. Ce qui est bien l’objectif de la Région Provence Alpes Côte d’Azur avec la mise en place de la carte ZOU !, qui, d’ailleurs, est produite, via la SNCF, par Gemalto. Allez de plus en plus vers une harmonisation des tarifications avec le même support billettique entre toutes les autorités organisatrices de transport.

 

Ce groupe, plein de ressources, nous a dessiné des pistes d’avenir pour conforter notre volonté de facilité l’accès au transport public.

 

logo-gemalto-340x120 

Voir les commentaires

Europe, commission SNIT, taxe poids lourd … existe-t-il un espoir d’investissements dans les infrastructures ferroviaires ?

2 Décembre 2012, 18:54pm

Publié par jeanyvespetit

drapeau européenCette semaine je suis allé à Bruxelles afin de participer à la rencontre annuelle sur le RTE-t (réseau transeuropéen de transport) :dossier-2-0528.JPG

 

-         Ce fut l’occasion de porter, avec la Région Ligurie, un projet d’études sur l’axe ferroviaire entre Mandelieu / Cannes / Nice / Monaco / Vintimille / Albenga auprès de la Commission européenne (DG Move) afin d’obtenir un financement européen. Ces études ont pour objectif de déterminer ce qu’il conviendrait de faire pour fiabiliser et augmenter le nombre de trains sur cet axe transfrontalier. Il nous a été indiqué que notre projet pourrait être éligible à un financement européen dans le cadre d’appel à projets 2013.

 

-         par contre, durant cette journée, ce fut aussi l’occasion de rencontrer des députés européens. Il en ressort que le RTE-t 2014/2020 (réseau transeuropéen de transport) qui est en cours d’élaboration aura un financement plus réduit que prévu (27 milliards d’€ au lieu de 50). Les Etats membres de l’Union Européenne, dont la France, sont entrain de réduire le budget de la Commission. Ce qui aura pour conséquence de réduire la capacité de financement de l’Europe en faveur des infrastructures ferroviaires, cela alors que les besoins sont de plus en plus grands.

 

-         Dans le même temps, lors du sommet franco/italien du 3 décembre à Lyon, François Hollande et Mario Monti vont annoncer la poursuite du projet Lyon/Turin qui, à lui seul, consommera un quart du financement européen en faveur du RTE-t 2014/2020. Cela alors que la Cour des Comptes recommande de prendre le chemin inverse. Qualifiant le projet de « très ambitieux » dans un référé daté du premier août mais rendu public le 5 octobre, l’institution a constaté des prévisions de trafic « revues à la baisse », une « faible rentabilité socioéconomique » ainsi qu’un financement « non défini » et des coûts prévisionnels « en forte augmentation ». Ces derniers sont passés de 12 milliards d’euros en 2002 à  26,1 milliards aujourd’hui. « D’autres alternatives moins onéreuses ont été écartées », relève la Cour qui recommande de ne pas fermer trop rapidement l’option « consistant à améliorer la ligne existante ».

   

Carte Corridors v3

 

En France, la situation n’est pas meilleure :

 

-         L’AFITF (agence de financement des infrastructures de transports de France) dispose d’un budget annuel de 2 milliards d’€ qui va devoir financer :

o        Les 78 projets routiers, ferroviaires, fluviaux et portuaires qui seront mis dans un ordre de priorité par la commission mobilité 21 (voir ci-dessous) A noter que le Lyon / Turin figurait parmi ces projets mais que le Gouvernement a décidé de sa réalisation sans attendre l’avis de cette commission ;  

o        Les projets qui étaient dans le SNIT (schéma national des infrastructures de transports) mais qui ne figurent pas parmi les 78 projets. Ils ont été expurgés par le Gouvernement, considérant qu’ils étaient dans la phase de réalisation …comme l’aéroport de Notre Dames des Landes… ;

o        Les projets qui figureront dans le contrat de projet Etat/Régions 2014/2020 sans connaître à ce jour quelle sera leur consistance et leur périmètre.  Actuellement, tous les projets en cours de réalisation sur notre région (Cannes/Grasse, Avignon/Carpentras, 3ème voies Aubagne/Marseille et Antibes/Cagnes sur Mer, ...) sont issus du contrat de projet Etat/Régions 2007/2013 ;

o        Et enfin tous les travaux sur l’infrastructure ferroviaire qui seront réalisés par RFF/SNCF. Le Ministre des transports ayant déclaré que le réseau ferré existant était prioritaire…

-         Mais le financement de l’AFITF restera plafonné à 2 milliards d’€. Le produit de la taxe poids lourd qui sera effective en 2013 permettra à l’Etat de réduire sa participation du même montant que la ressource de cette taxe (300M€ en 2013, autour de 800M€ en 2014).

 

Quand on liste les besoins immenses en matières de rénovation, modernisation et d’extension de l’infrastructure ferroviaire sur notre région, on ne peut-être qu’inquiet sur les capacités financières de l’Europe et de l’Etat pour les réaliser.

 

Il convient donc d’agir et d’interpeller le Gouvernement pour augmenter le budget de l’AFITF et de financer en priorité tous les projets permettant un report modal de la route vers le rail.

DSC04173 

Composition de la commission SNIT

 

Parlementaires

André Chassaigne : député du Puy-de-Dôme (Parti communiste), membre de la commission des affaires économiques, président du groupe Gauche démocrate et républicaine.
Michel Delebarre : sénateur du Nord (Parti socialiste), ancien ministre de l’équipement, du logement, des transports et de la mer.
Philippe Duron : député du Calvados (Parti socialiste), membre de la commission du développement durable, président de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France.
Louis Nègre : sénateur des Alpes-Maritimes (Union pour un mouvement populaire), commission du développement durable, président du groupe de suivi du SNIT au Sénat.
Bertrand Pancher : député de la Meuse (Union des démocrates et indépendants), commission du développement durable, co-rapporteur du Grenelle à l’Assemblée.
Eva Sas : députée de l’Essonne (Europe Ecologie – les Verts), vice-présidente de la commission des finances.

 

Personnalités qualifiées

Jean-Michel Charpin : inspecteur général des finances, ancien commissaire au Plan, ancien directeur général de l’Insee.
Yves Crozet : économiste, professeur à l’Université de Lyon II et président du laboratoire d’économie des transports.
Marie-Line Meaux : inspectrice générale de l’administration et du développement durable, présidente de la section "risques, sécurité, sûreté" au Conseil général de l’environnement et du développement durable au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.
 Patrice Parisé : ingénieur général des ponts et chaussées, et président de la section "sciences et techniques" au Conseil général de l’environnement et du développement durable au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Voir les commentaires

Rencontre avec les associations de trains touristiques, de vélos rail et de musées des transports et du ferroviaire

30 Novembre 2012, 20:23pm

Publié par jeanyvespetit

121Cette semaine, j’ai rencontré ces associations avec la volonté de faire mieux connaitre les trains touristiques en région PACA car ils présentent une double caractéristique :

-          Ils participent à l’attractivité touristique de notre région, au profit de territoires qui sont en général à l’écart des grands flux touristiques du littoral, haut pays et zone de montagne.

 

-          Ils circulent sur des voies ferrées et donc intéressent la délégation des Transports et éco-mobilité ;

 

o       soit parce qu’en utilisant des lignes encore en service, ils contribuent à en augmenter la fréquentation et donc  l’utilité

 

o       Soit parce qu’ils valorisent des voies qui ne sont plus utilisées mais qui peuvent préfigurer des réouvertures possibles (ex Carnoules – Brignoles)

 

Cela concerne aussi les vélos rail, il existe plusieurs associations en activité sur notre région, notamment dans le Var, le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence.

Les Trains touristiques même s’ils présentent de belles réussites en PACA, ont aussi de multiples problèmes à résoudre (rapport avec les gestionnaires de ligne, sécurité des circulations, personnel qualifié, qu’il soit bénévole ou salarié, commercialisation,…) Certains sont menacés et nous avons même appris que le Train des Alpilles, porté par la RDT 13, s’arrêtait cette année.

Donc, même si la région n’a pas de compétences ni de moyens spécifiques pour le développement des Trains Touristiques, nous avons souhaité cette réunion pour contribuer à conforter l’existant, voire accompagner le développement d’autres projets.

 

photo3

 

Ce qui ressort de cette réunion :

Que peut faire la Région pour aider  les associations?

Mieux faire connaitre les acteurs bénévoles de la préservation du patrimoine ferroviaire :

-          Les associations de bénévoles qui gèrent les trains touristiques (BDR, AATCV, GECP-Train des Pignes...) et les musées consacrés au patrimoine ferroviaire (Ecomusée des transports de Breil, Musée du cheminot de Veynes, Musée de Peillon, Musée de Miramas, …) ont besoin de se faire connaître.

-          En 2013, accord de principe pour une place aux activités de préservation du patrimoine ferroviaire dans le guide du voyageurs édité par la Région, sur les sites internet (TER-PACA, conseil régional, centrale de mobilité, …).

-          Accord de principe pour la confection d’un dépliant consacré au patrimoine ferroviaire qui recensera les lignes et trains touristiques remarquables de la  région, donnerait des informations sur les associations et musées de la région PACA.

-          Réflexion sur une extension de la réservation et  la distribution des billets des trains touristiques

-          Organisation d’une initiative à Marseille à l’occasion de MP 2013, capitale européenne de la culture avec un train spécial ;

 

Réflexion pour la sauvegarde du patrimoine ferroviaire régional et visuel à entreprendre

Les associations et amateurs ont rassemblé des quantités impressionnantes de documents et photos d’archives sur le patrimoine ferroviaire dans notre région. Par respect pour la mémoire de nos anciens, qui se sont dévoués à leurs tâches de constructeurs et exploitants, ces témoignages doivent être préservés.

Reste à savoir comment pérenniser ces archives.

Il est prévu de se revoir début de 2013.

train%20vapeur%20photo%202010

Voir les commentaires

Nouvelles locomotives ... visite de la chaine de montage aux ateliers SNCF d'Oullins ...

21 Novembre 2012, 22:25pm

Publié par jeanyvespetit

Une série de locomotives, catégorie 25600, actuellement utilisée sur les trains réversibles (rames inox avec une cabine de conduite d'un côté et une locomotive à l'autre extrémité)  entre les Arcs et Marseille, par exemple, est devenue peu fiable et donc sujet à de fréquents incidents.

La Région a donc décidé de commander 16 locomotives (catégorie 22200) plus récentes et donc plus modernes et plus fiables pour un coût de 16M€.

BB22258RC-essai-PACA.jpg

Ces locomotives sont en cours de rénovation complète et d'adaptation, afin de pouvoir être utilisées sur les trains réversibles, par les ateliers SNCF d'Oullins, situés à proximité de Lyon.

 

A8PAlShCAAEHn-V.jpg  Ce fut donc l'occasion, avec mon collègue Marc Vuillemot, Maire de La Seyne et Président de la commission transport du conseil régional, d'aller visiter les ateliers d'Oullins et de voir la chaine de montage dédiée à ces locomotives. Pendant 4 mois, ce sont 75 cheminots qui vont travailler afin que ces locomotives soient livrées fin mars et mises en service commerciale sur les TER de notre région cet été.

 

La rénovation de chaque engin représente plus de 5000 heures de travail, soit l'équivalent de 3.5 cheminots.

A8O6wFjCYAE-RMs.jpg

 

Ces nouveaux engins sont attendus avec impatience afin d'améliorer la qualité et la fiabilité des trains réversibles.

 

 

Voir les commentaires

Projet de Tram/train sur la voie de la Valdonne à Aubagne ...

7 Novembre 2012, 08:37am

Publié par jeanyvespetit

 
 
Communiqué de presse

 

 

 

Projet d’un Tram/Train sur la voie ferrée de Valdonne,

prévoir un comité de pilotage !

 

 

Lors d’une rencontre avec la Présidente de la Communauté d’agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, nous avons parlé du projet d’un tram/train sur la voie de Valdonne. Je lui ai proposé d’inviter les co-financeurs, dont la Région fait partie, des études en cours à un comité de pilotage.

En effet, il convient de prendre connaissance du résultat de ces études et d’aborder les suites possibles pour ce projet de transport collectif sur une voie ferrée.

 

En tant que Vice Président du conseil régional, délégué aux transports, j’ai insisté sur la nécessité d’intégrer les deux projets, tramway et Voie de Valdonne, dans un schéma métropolitain de mobilité durable afin qu’ils trouvent toute leur pertinence, cohérence et reconnaissance.

 

Notre espace métropolitain est dans une situation alarmante, congestion routière quasi-permanente, pollution de l’air aux effets négatifs sur la santé, augmentation de la population, … il convient d’avoir des projets à réaliser dans les années à venir afin d’améliorer concrètement la vie de nos concitoyens.

 

Le souhait des douze maires de l'Agglo de rencontrer la Région et son Président pour évoquer leur démarche et leur attente va donc dans le bon sens.

 

La présidente et les maires de la communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile peuvent donc compter sur mon action et mon soutien.

 

 

 

Marseille, le 07 novembre  2012

 

Jean Yves Petit
Vice-Président, délégué aux transports et à l'éco-mobilité
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
Mobile: 07 86 14 61 55

Voir les commentaires

Visite du chantier de la rénovation Ligne des Alpes …

26 Octobre 2012, 11:03am

Publié par jeanyvespetit

040-20-12-.jpgLes travaux de régénération de la Ligne des Alpes se poursuivent.

 

L’opération de visite de ce chantier concerne une nouvelle phase de régénération de la ligne, celle concernant le tronçon de voie entre Mirabeau et Manosque. Ces travaux sont financés pour un montant de 14,4 M€ répartis entre la Région : 2,552M€, le  CG 04 : 0,973 M€, et  RFF : 10,875 M €.

 

Ces travaux sont réalisés avec une fermeture de ligne entre Meyrargues et La Brillane / Oraison pour 3 mois. Un service de substitution par car a été mis en place.

 

La réouverture de la ligne au trafic est prévue lors du week-end du changement de service annuel, le 8/9 décembre.

 

A titre de rappel, depuis 2008, dans le cadre du CPER les partenaires ont investis 74 M€ dans des opérations de renouvellement de voies (années 2008-2012).

 

Les travaux concernant chaque année depuis 2008, entre 20 et 50 km de voies par an, avec fermeture de la ligne pendant 2 à 3 mois sur la zone concernée.

 

 053-20-7-.jpg 

Les travaux de PEM à Manosque

 

Localement, la Région a également engagé des travaux pour mettre en accessibilité la gare de Manosque.

 

Les premiers travaux portent uniquement sur le périmètre RFF. Il s'agit:

- de rehausser les quais

- de mettre en place une passerelle avec ascenseurs

- de moderniser l'éclairage

 

Ces travaux sont financés à hauteur de 78% par la Région et 22% par RFF. Soit sur 3,4M€, la Région apporte 2,6M€.

 

Ces travaux viennent de débuter pour bénéficier de la fermeture de voie liée à la régénération et ainsi minimiser les nuisances. Ils s’achèveront en avril 2013.

 

Par souci de cohérence globale, le projet de réaménagement du bâtiment voyageurs est suspendu à la démarche de développement d’un pôle d’échanges menée sous l’égide de la communauté de communes de Manosque.

 

032-20-13-.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>