Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

mon activite au sein du conseil regional

Meilleurs vœux pour l’année 2015 ! ...

31 Décembre 2014, 09:25am

Publié par jeanyvespetit

 

logo Région

 

Jean Yves Petit

Vice-Président de la Région

Provence-Alpes Côte d’Azur

Délégué aux transports et à l’éco-mobilité

 

2015, poursuivre la politique, que nous menons ensemble, d’actions et d’investissements pour un aménagement harmonieux et solidaire du territoire régional, une baisse des charges des ménages et pour faciliter l’accès à un transport public de qualité et fiable... de lutte contre la pollution et ses effets sur la santé et le changement climatique …

 

Meilleurs vœux pour l’année 2015 !

008598904253005 10151184372415865 1114072757 n

    5 2240121

 

 

P1000539

5 0103

 

un LERIMG 0225

Voir les commentaires

Et ces derniers jours, ce fut ...

22 Décembre 2014, 08:24am

Publié par jeanyvespetit

Visite de la gare de Nice-Riquier avec le Comité d’Intérêt de Quartier et la SNCF. Le point de situation ... 

DSCN2023-copie-1.JPGLa SNCF (Gares et Connexions) est en train de terminer quelques travaux de réhabilitation, réalisés sur fonds propres :   

La 1ère Phase (octobre – décembre 2013) a porté sur des travaux légers de rénovation du bâtiment des voyageurs et des abris de quais;

La seconde phase, (juin à fin septembre 2014) consistait en des travaux de désamiantage (peinture et plaques ondulées) de la marquise et de l’ombrière;

La dernière phase est en cours, et porte sur l’aménagement d’un espace d’attente avec bancs et un écran d’information voyageurs, et la création d’une sanisette autonettoyante accessible aux PMR.

Accessibilité de la gare :

Un rapport un inscrit à l’ordre du jour de la session du 12 décembre prochain prévoit un conventionnement entre la Région et la SNCF pour réaliser des travaux de mise en accessibilité de certaines gares. Sur Nice-Riquier sont notamment prévus  le changement des portes de la gare par des portes automatiques,  l’accessibilité au bâtiment (traitement des marches) et l’adaptation des guichets. Ces travaux programmés en 2015.

Allongement et accessibilité des quais :

La longueur actuelle des quais (206 et 210 mètres) est incompatible avec l’exploitation en unité double des «Régio2N». Le Conseil régional a donc voté le 17 octobre 2014 une convention de cofinancement avec RFF prévoyant la réalisation en 2015 des travaux d’allongement pour un montant de 683 000 €, financés à 50% (341 500 €) chacun par la Région et RFF.

Néanmoins 15 jours après ce vote RFF a indiqué à la Région allait être décalé à 2017, comme tous les autres. L’objectif pour la Région est que cette gare soit prioritaire dans le cadre du contrat de plan Etat/Région 2015/2020 et que la totalité des travaux soit terminé en 2017.

Etude sur la gare de Nice-Riquier :

Le quartier de Saint Jean d’Angély ayant connu d’importantes évolutions (développement du pôle universitaire, arrivée du tramway, création d’une gare routière, parc relai), la question d’une éventuelle relocalisation de la gare de Nice-Riquier s’est posée. Parallèlement, il faut noter que la gare à son emplacement actuel, est bien intégrée dans un tissu urbain dense, avec une forte part des usagers (80%) qui y accèdent à pied.

Néanmoins, selon les premières informations dont nous disposons, plutôt qu’un déplacement de la gare, il pourrait y avoir une alternative intéressante, consistant à maintenir la gare à son emplacement actuel, en décalant et prolongeant les quais vers le nord-ouest, en direction de Saint Jean d’Angély, et en réalisant un second accès pour les usagers, à l’autre bout des quais.

Nice Riquier deviendrait alors une gare à double accès, à chaque extrémité des quais, coté Sud-Est, via le bâtiment voyageur actuel, et côté Nord-Ouest via un nouvel accès à créer à proximité de la gare routière et du pôle universitaire.  

Cette hypothèse sera présentée lors du comité de pilotage. DSCN2020.JPG

LES TRAVAUX SUR LA LIGNE GRASSE-CANNES-VINTIMILLE DOIVENT SE POURSUIVRE SANS DELAI ... !

 Mouans-1.jpg

Ma participation, avec mon collègue André Aschieri, le 19 décembre, à la manifestation des éluEs et des associations dont les Amis du Rail Azuréen à Grasse puis à Mouans Sartoux suite à la décision de RFF, sans concertation, d'arrêter les travaux lancés visant à augmenter la capacité de la ligne ferroviaire Grasse-Cannes-Vintimille. Comme je l’ai rappelé au Préfet, à RFF et à la SNCF, lors d’une réunion du comité de pilotage des financeurs réuni en urgence et à notre demande, le 26 novembre, ces travaux inscrits au CPER 2007-2013, financés avec le concours des collectivités locales ont déjà été reportés à deux reprises. La livraison prévue en mars 2013 a d'abord été reportée à mars 2015, puis à décembre 2015. Aujourd'hui, alors que les travaux étaient engagés, RFF a décidé de les suspendre pour deux ans suite à une mauvaise gestion des effectifs dédiés à l’infrastructure. Aucun élu, aucun usager ne peut comprendre ni accepter cette situation et ce gaspillage d'argent public. (Le surcoût de la suspension est évalué par RFF à 5 millions d'euros pour 37 millions d'euros de travaux). Le cadencement à la demi-heure sur le segment Grasse-Cannes conditionne celui au quart d'heure sur la partie Cannes-Vintimille de la ligne. Le million d'habitants de la bande côtière azuréenne se voit donc privé encore pour longtemps de la seule alternative possible à la voiture.

grasse-1.jpg

L’inauguration de la gare de Cannes...gare-de-cannes-10

gare-de-cannes-83

L’inauguration de la gare de Cannes, certainement l’une des plus fonctionnelles,  où je représentais la Région et son Président. L’occasion de répondre au Maire de Cannes qui pensait que la Région ne faisait pas encore assez sur la Côte d’Azur que pour ce qui concerne la mobilité, la Région aura engagé près de 12 millions d’euros dans ce pôle d’échanges multimodal, soit la contribution la plus importante de l’opération. C’était une nécessité, comme pour la gare Saint-Charles de Marseille par le passé, comme pour la gare de Toulon ou celles de Mouans-Sartoux, de Biot, de Villeneuve Loubet, … plus récemment, comme pour Nice où des travaux colossaux sont en cours. Cela démontre que la Région n’oublie pas la Côte d’Azur comme je l’entends un peu trop souvent.

La Région sait combien son dynamisme et son rayonnement tient à celui du territoire azuréen ; elle porte donc toute son attention pour y accompagner les projets les plus structurants... apr-garecannes-2014-0007apr-garecannes-2014-0001P1120944.jpg

 

Voir les commentaires

Retour sur la 3ème conférence environnementale des 27 et 28/11 à Paris …

2 Décembre 2014, 20:59pm

Publié par jeanyvespetit

     5-0528.JPG

 

le Président se considère écologiste depuis le début de son mandat …

J’ai représenté l’Association des Régions de France (ARF) à la 3ème conférence environnementale qui s’est déroulée en deux parties :

5-20141127_131702.jpg

Aller à l’Elysée … une première pour moi !…

La première partie, à l’Elysée, où j’ai pu entendre un discours intéressant de François Hollande. J’en retiens que le Président se considère écologiste depuis le début de son mandat … tant mieux, reste à le montrer via des actes ! Mais surtout que, suite au drame du barrage de Sivens où un jeune écologiste est mort, François Hollande souhaite une méthode de démocratie participative plus réelle et efficace avant la réalisation de tout projet pouvant aller jusqu’au référendum local … Ce serait un véritable changement en vue de déterminer le bienfondé ou pas d’un projet routier, ferroviaire, …

5-0526-copie-1.JPG

Hubert Reeves : Ni optimiste, ni pessimiste mais déterminé !

 

La deuxième partie, pour moi, c’était la table ronde "Transport et Mobilité durables", avec mes collègues parlementaires écologistes Denis Baupin, Ronan Dantec et FM Lambert.

 

Le secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies, a été présent tout le long de cette table ronde. Imperturbable, il a géré la situation sans prendre trop de risque … jusqu'à la dernière phrase qui semble lui appartenir : "Nécessité d'une nouvelle loi LOTI (loi d’orientation des transports intérieurs) 32 ans après, intégrant les nouveaux enjeux et nulles innovations"…

Présence active également de Ségolène Royal sur les objectifs "Maîtriser la demande de mobilité et encourager les déplacements écologiques" et sur la "Logistique durable" qui a su faire la synthèse.

Emmanuel Macron, ministre de l’économie qui veut casser les codes, les cadres contraignants explique sur son projet de loi visant la libéralisation du transport routier voyageur.

J’ai donc rappelé que la fréquentation est de 83 usagers en moyenne par TER, devant l’Allemagne et la Suisse. Il convient donc d’être prudent afin de ne pas concurrencer le rail et la route inutilement.

De même, le principe de la « complémentarité des modes de transports » est mis en avant dans les enjeux de cette table ronde transports. Alors que le projet de réforme territoriale prévoit de faire des Régions les autorités organisatrices de la mobilité interurbaine, il est essentiel que les Régions puissent garantir cette complémentarité entre les modes de transports. Cela implique que ce soit elles et non l’ARAF qui décident d’autoriser ou non les dessertes par autocar à l’échelle régionale.

 

L’occasion pour moi de préciser quelques chiffres clés sur le transport régional de voyageurs

 

Dépenses des Régions pour le ferroviaire : 5,8 Md€ dont 3,6 Md€ hors Ile-de-France

 

Fréquentation du TER qui explose : +55% en 10 ans (entre 2002 et 2012)

 

Une offre TER en développement : +24% d’offre entre 2002 et 2012

 

Des coûts qui dérivent : +90% de la contribution d’équilibre des Régions à SNCF entre 2002 et 2012, soit presque 4 fois plus que l’évolution de l’offre

 

Dit autrement, un coût unitaire de production du TER en évolution annuelle moyenne de +4,2%

 

Remplissage des trains régionaux : 83 voyageurs par TER hors Iles de France en moyenne, soit plus qu’en Allemagne (78 voyageurs par train régional) et qu’en Suisse (62 voyageurs par train régional)

 

TER = 1 million de voyageurs par jour ; Transilien = 3 millions de voyageurs par jour ; TGV + Intercités = 400 000 voyageurs par jour

=> Trafic régional (TER et Transilien) représente donc 90% des usagers quotidiens des trains SNCF

 

L’objectif étant de parvenir à obtenir un consensus sur une feuille de route avec, outre les ministres, des députés et sénateurs, des élus locaux et régionaux, des représentants des syndicats de salariés et patronaux, du monde associatif, des ONG environnementales, du secteur professionnel des transports, …

Les syndicats CFDT et CGT ont une bonne réflexion sur les enjeux écologiques et, bien entendu, sociaux.

Certains représentants des chargeurs demandent plus de liberté, plus de concurrence, on aura surtout eu des petites batailles sur certains intérêts des entreprises, plutôt que sur la vision globale….

Il n'y a pas eu d'expressions fortes du MEDEF et de la CGPME, si ce n'est demandant  …"pas de contraintes"

 

Maîtriser la demande de mobilité et encourager les déplacements écologiques »

 

L’objectif de report modal de la route vers le ferroviaire n’est même pas inscrit dans la feuille de route.

 

C’est sans doute une question primordiale pour fixer la politique des transports nationale. Si l’on ne vise pas explicitement ce report modal, il faut alors avoir bien conscience de toutes les conséquences en matière notamment d’urbanisme ...

 

Grâce aux associations "environnementales", bien structurées dans leurs interventions, nous avons pu guider au mieux les débats pour aborder de temps en temps les échanges à la hauteur des enjeux, et n'ont pas dans du boutiquier.

Maintes fois avec Denis Baupin, Ronan Dantec et FM Lambert nous avons essayé de donner une vision globale, une vision sociétale intégrant aménagement et égalité du territoire, enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.

Le député FM Lambert a insisté pour que l'on intègre les nouvelles technologies, les innovations organisationnelles, les évolutions comme l'économie collaborative, l'open-source, l'économie participative, les enjeux énergie et économie circulaire.

Les ministres ont abordé différemment cette conférence :

Ségolène Royal qui souhaite pousser le débat participatif, permettre aux plus modestes de s'exprimer, capable de faire une synthèse plutôt juste et donner du sens.

 

Après avoir demandé l’étude de sa régionalisation, l'écotaxe a été prononcée du bout des lèvres comme étant à reconstruire….en tout cas elle ne semble pas morte … et nous avons besoin …

 

Assurer les moyens de financement des transport durables »

 

La question du modèle économique du système ferroviaire et de son financement n’est toujours pas abordée ici. La feuille de route indique la priorité donnée à la rénovation et à la modernisation du réseau existant mais aucune mesure ne vient mettre en œuvre cette priorité.

 

Pourtant, aucun réseau ferroviaire en Europe (et sans doute en Europe sauf quelques exceptions) ne s’autofinance seul. Tous les réseaux ferroviaires nécessitent des subventions ferroviaires importantes, en moyenne 50% en Europe selon un récent rapport de la Commission européenne sur le financement des réseaux ferroviaires en Europe.

 

En Suède et au Danemark ce taux de subvention du gestionnaire d’infrastructure, hors projets de développement, est à plus de 90%, au Royaume-Uni, il est à 61%, et en Allemagne, en Espagne et en Italie il est proche de 50%.

 

Ce rapport tire le signal d’alarme : la France est l’un des pays où le taux de subventions publiques pour le réseau ferroviaire est le plus faible, avec 32% en 2013.

 

C’est le résultat du désengagement progressif et continu de l’Etat depuis plus de 10 ans : les dotations annuelles de l’Etat à RFF pour le réseau existant sont passées entre 2004 et 2014 de 2,8 Md€ à 1,9 Md€ (hors projets de développement).

 

La priorité au réseau existant doit se traduire par des moyens financiers effectivement alloués au réseau existant.

 

 

Les transports et la mobilité vont être à l'agenda de 2015, avec une  conférence sur le fret ferroviaire (12 décembre 2014), une conférence sur la logistique (1er semestre, Pour un schéma directeur de la logistique), un comité écotaxe, une mission autoroutes, une mission sur les trains d'équilibre du territoire, une conférence mondiale sur l'innovation dans les transports, … Egalement le retour de fiscalités écologiques via le "comité de la fiscalité" qui aurait carte blanche dans ses propositions … Tout ceci est inscrit dans la perspective de la COP21 de décembre 2015 à Paris pour une "France exemplaire"…

 

A suivre donc !

    5-20141127_132021-copie-1.jpg

Objectif la COP21 de décembre 2015 à Paris pour une "France exemplaire"…



 

Voir les commentaires

Quelle leçon de la part de nos amis suisses pour planifier, financer, réaliser un projet ...

3 Octobre 2014, 16:47pm

Publié par jeanyvespetit

5-2008.jpg

Réunion de travail à bord d’une voiture conférence des chemins de fer Suisse … voilà une belle promotion du ferroviaire !

L’association Suisse Initiative des Alpes avait invité, lundi et mardi, des représentantes et des représentants français, dont moi-même pour nous présenter la politique de transfert du trafic en Suisse. Cette invitation a suscité un grand intérêt en France : des parlementaires, le président de la région Rhône-Alpes et plusieurs vice-présidents de Régions se sont rendus dans le canton d’Uri. Il est vrai que la France, dont la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est particulièrement affectée par la problématique des poids lourds sur les axes de transit le long des Alpes du Nord et du Sud et bien sur la traversée par Vintimille.5-2068-copie-1.jpg

A la découverte du tunnel ferroviaire du Gothard (57km de long) où j’ai découvert qu’il était possible d’assurer une mixité des trains fret et voyageurs à des vitesses différentes … clin d’œil aux représentants de RFF qui indiquaient le contraire lors des échanges à propos du projet de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur !5-2106.jpg

Nous avons visité le plus grand centre de contrôle des poids lourds en Europe à Ripshausen près d’Erstfeld (UR). Nous avons pu ainsi prendre connaissance des éléments clés sur lesquels reposent la politique des transports et de transfert en Suisse.

L’Initiative des Alpes nous a présenté leur proposition la bourse du transit alpin (BTA). La BTA permettrait un transfert modal efficace de la route au rail pour le trafic de marchandises et un meilleur équilibre concernant entre les différentes traversées alpines.5-2105.jpg

A l’intérieur de l’un des deux tubes du tunnel du Gothard … Impressionnant !

Les efforts de la Suisse pour rendre le trafic de transit plus écologique nous ont impressionné …Quelle leçon de la part de nos amis suisses pour planifier, financer, réaliser et faire fonctionner avec, en plus des critères environnementaux et une réelle implication démocratique des citoyens suisses avant, pendant et après la réalisation d’un projet.  A l’heure où nous élaborons le contrat de plan Etat/Région 2015/2020 et cherchons sans efficacité des financements,  nous pourrions nous inspirer de la Suisse dans de nombreux domaines : par exemple le contrôle des poids lourds ou encore l’internalisation des couts externes, sociaux et environnementaux, afin de les répercuter sur leurs auteurs pour les inciter à modifier leurs comportements.

 

5-2085.jpg

Avec mon collègue Alain Fousseret, vice président EELV de Franche Comté

Une collaboration renforcée des pays et des régions alpines est indispensable afin de désamorcer la problématique du transit dans les vallées alpines.

Voir les commentaires

Visite de terrain: Eolienne flottante, marais du Vigueirat et voie verte cyclable ...

6 Septembre 2014, 08:13am

Publié par jeanyvespetit

Groupe-elus-devant-proto-3.jpgVendredi 5 septembre, avec une partie du  groupe des éluEs EELV du conseil régional, nous avons effectué la visite de terrain concernant trois actions fortes en faveur de la transition écologique : le projet d’une éolienne flottante, la réserve naturelle des marais du Vigueirat et la voie verte cyclable Via Rhona à Mas Thibert.

JY-Annabelle-et-Christian-devant-proto.jpg

Le prototype d’éolienne flottante à « axe vertical »

Visite du site d’essai MISTRAL en cours d’installation dans le Golfe de Fos-sur-Mer (site portuaire de Carfos à Fos), qui est le fruit d’un consortium EDF Energies nouvelles / société Nénuphar (société lilloise). Nénuphar a mis au point une éolienne flottante à « axe vertical », labellisée par les pôles de compétitivité Mer Méditerranée et Capénergies. La Région a fait un engagement de financement de 1.5 millions d’euros.

 

Le projet de site pilote Provence Grand Large prévoit l’installation de 13 éoliennes flottantes au large (20 km environ) constituant un parc de production de 26 MW d’ici 2020 mais aussi la création progressive de 2000 emplois sur le site de Port St Louis.

5-20140905_162630-copie-1.jpggroupe-Vigueirat-1.jpg

Moment convivial en dégustant une belle et bonne salade issue du jardin bio de la Réserve …

Puis, découverte de la Réserve Naturelle Nationale des Marais du Vigueirat.

 

La Réserve naturelle nationale des marais du Vigueirat est située à la jonction du delta du Rhône et de la plaine steppique de la Crau, deux écosystèmes dont la majeure partie s'étire sur plus de 9 kilomètres du nord au sud pour une largeur maximale de 1,5 kilomètres. Les terrains ont été acquis par le Conservatoire du littoral et leur gestion a été confiée à l'association des Amis des Marais du Vigueirat ». Le site des Marais du Vigueirat est situé à proximité du village du Mas Thibert. Les différentes activités assurent l’existence de 50 emplois environs dont certains dans le cadre de l’insertion.

5-20140905_172611.jpgdossier-2 0485-copie-1

Et la journée se termine par la rencontre avec Alain Michel, représentant régional (PACA) de l’association nationale pour le développement des véloroutes et voies vertes (AF3V).

 

Réalisée sur l’ancienne voie ferrée qui reliait Arles à Port-Saint-Louis-du-Rhône, cette voie verte, élément de la véloroute Via Rhôna, aura à terme une longueur de 36 km. Ce premier tronçon de 16 km, à la limite de la Crau sèche et de la Camargue marécageuse, permet le trajet en vélo entre la ville d’Arles et le hameau de Mas Thibert. Le deuxième tronçon est en cours de réalisation ainsi qu’une autre voie verte permettant la liaison entre Mas Thibert et la Réserve naturelle du Vigueirat. La Région soutient financièrement ces projets.

Voir les commentaires

Mise en avant de la Virgule ! … La Région vous transporte au Festival d’Avignon !

13 Juillet 2014, 17:07pm

Publié par jeanyvespetit

5 20140712 154858
Rendez-vous au Festival d’Avignon en transport en commun grâce au Réseau Régional des Transports : via les TER (700 TER quotidiens desservent la région),  via la Virgule, qui vous amène directement en centre-ville d’Avignon (35 allers retours quotidiens de 5 minutes sont accessibles entre 6h et 23h avec un TER tous les ¼h en heure de pointe). Et également grâce aux Lignes Express Régionales, notamment les LER 18 (Arles-Avignon), 22 (Avignon-Digne) et 23 (Aix-en-Provence –Avignon).

 5 20140712 153946

Les 12 et 13 juillet, les élèves comédiens de l’ERAC et l’équipe du Théâtre du Centaure ont investi la gare TGV et les TER : apparitions inattendues d'acteurs centaures parmi les voyageurs ou lectures poétiques en hommage aux transports publics seront au menu.

 

 5-20140712_154951.jpg

un homme-centaure arrive à la gare Avignon TGV. Il est pressé, en retard. Il regarde les panneaux d’affichage. Déplie un papier de sa poche. Regarde sa montre qui ne marche plus. Demande l’heure à un passant. Il regarde au loin. Personne. Il attend. Un autre centaure, valise en main, semble descendre tout juste d’un train. Il avance lentement, regard au loin, semble chercher quelqu’un qui n’est pas là. Il arrive sous les panneaux d’affichage. Ne voit toujours personne. Demande l’heure. S’appuie à un lampadaire. Attend …

 5-20140712_153955.jpg

Formidable de voir cela au sein d’une gare !

 5-20140712_161858.jpg

un homme-centaure arrive à la gare Avignon TGV… sur le quai,  il cherche une dame brune !!!


Apparitions inattendues de l'acteur centaure dans les espaces du quotidien

 

Le Théâtre du Centaure, implanté à Marseille depuis 1995, explore avec les surgissements, des pistes artistiques nouvelles, hors des lieux habituels de représentation. Le surgissement est - par essence - non annoncé ; il advient dans le monde réel, là où on ne l'attend pas, puis on en parle. En intervenant dans des lieux insolites, décalés, l'acteur centaure, mi-homme, mi-animal, utopie contemporaine en référence à la figure mythologique, emmène les publics dans un univers poétique et métaphorique et ré-enchante les espaces publics, ses usages et ses usagers.

5-20140712_154728.jpg

Voir les commentaires

Le Veyn'Art … le train touristique, artistique et historique de la ligne Alpes ...

12 Juillet 2014, 08:55am

Publié par jeanyvespetit

Un train historique, touristique et artistique...
...et un festival de création qui prend le rail

5-20140712_111902.jpg
140 ans de train à Veynes, 50 ans de Villages des Jeunes, 20 ans de trompes du Faï, 15 ans d'écomusée du cheminot veynois et 5 ans de FestiFaï... une telle coïncidence d'anniversaires ne pouvait mettre sur les rails qu'un mariage fou entre un train et un festival !5-20140712_104405.jpg

Le « Veyn'art », premier train artistique et touristique des Alpes, micheline rouge et crème des années 60, a sillonné l'étoile ferroviaire de Veynes du 11 au 15 juillet 2014. A son bord, commentaires historiques et dégustations du meilleur des fermes haut-alpines, mais aussi plasticiens, comédiens, chanteurs et musiciens de FestiFaï qui fêteront « l'Art en voyage » sous toutes ses formes jusqu'au 18 juillet : une semaine de concerts itinérants, land-art, feu d'artifice, pianos sous-marins et migrateurs - avec en point d'orgue la création « Attention au départ ! » accueillie par les volontaires internationaux qui animent la ferme du Faï, son théâtre de verdure et ses trompes monumentales faisant « chanter la montagne ».5-20140712_111929.jpg

A travers cette folle aventure artistico-ferroviaire, les Hauts-Alpins et les estivants participent à cette grande fête du voyage au croisement entre patrimoine et héritage cheminot, majesté des paysages, brassage entre les cultures du monde, immersion poétique dans la nature et pouvoir émotionnel du verbe et de la musique... Longue vie au Veyn'art ! Attention au départ !!!

 

5-20140712_115126.jpgMerci beaucoup à Philippe Séranne (FestiFaï), à Martine Meissimily (Communauté de communes Buëch Dévoluy) et à Julien Vincent (ATTCV) et à tous les bénévoles pour ce moment de plaisir entre Gap et Embrun ce samedi.5-20140712_101740.jpg

Voir les commentaires

Je représente la @regionpaca à l'ouverture des championnats méditerranéens d'athlétisme à Aubagne ...

14 Juin 2014, 15:02pm

Publié par jeanyvespetit

 

Précédent
Suivant

Voir les commentaires

Séance de signature des chartes CO2 « Transport Routier de Marchandises » …

16 Avril 2014, 07:47am

Publié par jeanyvespetit

Sans-titre.JPGLes éléments de mon intervention lors de séance de signatures du mardi 15 avril.

Le nombre d’entreprises « chartées » sur la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur s’élèvera à 25 dont 7 entreprises en réengagement ( environ ¼ ) ce qui montre un certain intérêt pour la démarche et une volonté des entreprises de Transport Routier de Marchandises (TRM) signataires d’aller plus loin dans leur engagement à faire baisser leurs émissions de CO2.

 3.JPG

Au niveau national, cette nouvelle vague de signatures permet à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur de se positionner dans la moyenne nationale mais loin derrière des régions comme Rhône-Alpes (85 entreprises), Midi-Pyrénées (48 entreprises) et Pays de la Loire (52 entreprises) par exemple…

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur est située au niveau de Régions comme : Bourgogne, Auvergne, Picardie, Poitou-Charentes, ce qui n’est pas encore en phase avec l’importance de la fonction logistique sur notre territoire et le nombre de sociétés de TRM en présence…il est évident que nous sommes partis de loin et très tard mais que nous avançons avec un bon rythme.

 1.JPG

A noter le réengagement de la société LOMAK qui est un transporteur multimodal ayant recours au mode ferroviaire de façon prépondérante dans son activité quotidienne avec un succès certain (CA 2008 : 4,68 M€, CA 2013 : 11,9 M€) ce qui montre qu’il est possible de trouver et développer des marchés pérennes permettant l’usage du ferroviaire dans la mesure où la société LOMAK effectue 60% de son CA (11,9M€) sur le segment rail-route. 

J’ai rappelé l’intérêt de cette démarche dont la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur est partenaire depuis son lancement en 2011 :

-  Amélioration de la responsabilité sociétale et environnementale (RSE) des entreprises

-  Développement et structuration de l’approche Développement Durable dans le milieu du TRM

- Meilleure intégration des externalités négatives du TRM au sein même des entreprises de transport et recherche par ces dernières de solutions techniques et organisationnelles pérennes pour les réduire

 2.JPG

L’occasion de saluer la qualité de la prestation de Garrutik – Messieurs Gil DOAT et Nicolas ROGIER qui ont su impulser la dynamique et le développement de la démarche sur la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et de souhaiter la même réussite à l’AFT qui reprend désormais cette mission d’accompagnement des entreprises de TRM sur notre région.

 

Enfin, j’ai indiqué le projet d’élaboration d’un schéma régionale de la logistique avec la Région et l’Etat en ayant la volonté de disposer d’un diagnostic, de scénarios tendanciels et de propositions en vue d’une meilleure coordination, notamment à propos du foncier… à suivre donc !

Voir les commentaires

Un débat organisé par les urbanistes de Devenir à la fondation Vasarely ...

13 Avril 2014, 15:12pm

Publié par jeanyvespetit

photo3-copie-5.JPG

Samedi, j'ai terminé ma journée par un excellent débat organisé par l'association Devenir 
http://associationdevenir.org/ .

Devenir est une association d’architectes et d’urbanistes aixois qui a pour vocation de développer des relations entre les partenaires de l’art à bâtir et d’encourager à la réflexion sur les projets urbains et architecturaux d’Aix en Provence.

 photo6-copie-1.JPG

Le débat pour lequel j’avais été invité clôturait la 4ème édition de l’atelier urbain Aix 2040 à la Fondation Vasarely.

 photo4-copie-3.JPG

Pendant plusieurs jours, une soixantaine de jeunes ont exposé et présenté leur propre projet sur le thème « Aix en devenir sur le fil du tramway ».

 ImageUne2-copie-1.jpg

Le débat tourna donc autour de la mobilité, de l’aménagement et de … la Métropole !

 

Ce fut l’occasion pour moi, en tant que vice président du conseil régional en charge des transports et de l’éco-mobilité, de présenter les orientations de la Région dans ce domaine pour:

- préciser le retard en matière d’infrastructures de transports sur un territoire métropolitain trop divisé et sans projet politique fédérateur

- indiquer que la Région avait compris qu’il fallait que l’aménagement et les déplacements soient traités en même temps dans un même projet et que le volet 1 de la décentralisation renforçait le rôle des régions avec le schéma régional de l’intermodalité qui sera prescriptif

- affirmer la nécessité que les gares/pôles d’échanges mulimodaux soit insérer dans l’espace urbain et territorial  

- anticiper et maitriser le foncier pour les 20 ans à venir. Sur ce sujet, la Région à lancer une étude sur 10 gares

- élaborer des contrats d’axes, à l'image d'Avignon / Carpentras et Digne / Plan du Var, afin d’optimiser l’offre de transports desservant un territoire avec des gares qui peuvent apporter des services aux habitants du quartier tout comme l’aménagement autour de la gare et son accessibilité doivent permettre d’en augmenter sa fréquentation. De même, cela doit contribuer au développement de l’habitat, de l’emploi et de services. J'ai donc, bien entendu évoqué les projets concernant Aix dont Aix / Marseille phase 2 et la réouverture au service voyageurs d'Aix / Etang de Berre / Aéroport.

- assurer une égalité des territoires, des quartiers, des communes et facilité les accès aux zones d’emplois, d’études, de loisirs, de services, de culture, …

 

- indiquer que le travail des urbanistes ne pouvait que nous éclaire sur la façon  de concilier aménagement et déplacement.

photo2-copie-7.JPG

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>