Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

les ter

Un opérateur ferroviaire privé en 2014 sur notre région ?

26 Juin 2013, 14:52pm

Publié par jeanyvespetit

    dossier-2 7192La libéralisation européenne a ouvert à la concurrence le trafic voyageurs international.

Thello, une filiale de Trenitalia (entreprise ferroviaire publique italienne), demande donc à pouvoir faire circuler, dès 2014, plusieurs trains entre Milan / Gênes / Nice et Marseille, avec, en plus, le souhait d’effectuer du cabotage entre les gares françaises situées sur la parcours.

La Région PACA se voit imposée la mise en œuvre de cette législation européenne acceptée par les Etats membres de l’Union européenne, dont la France. Pour autant, il conviendra de vérifier la réalité du caractère international de cette demande.

C’est l’Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires (ARAF) qui acceptera ou non la demande de cet opérateur privé.

Cela pose plusieurs questions :

La volonté d’effectuer du cabotage ne sera pas sans incidence sur l'équilibre financier du contrat TER et sur la consistance du service publique ferroviaire sur le littoral azuréen (réduction d'offre et impacts pour les usagers des transports régionaux) ;

La prise en compte et la valorisation des investissements consentis par la Région depuis des années pour développer le service ferroviaire, en matière de matériel roulant, d'infrastructures, des pôles d’échanges ou d'installations de remisage/entretien mais également des démarches engagées avec RFF et la SNCF pour améliorer la qualité du service (cadencement, gestion des travaux à fort impact,...), ceci d'autant plus que l’arrivée de Thello s’inscrit dans un mouvement de concurrence plus large, impliquant aussi les opérateurs de transports routiers (Eurolines, Idbus).

l’absence d’un cadre social harmonisé tant sur le plan européen que national. Le risque de dumping social, comme il existe dans le fret ferroviaire, est réel.

 

Face à ce constat, nous demandons que l’Etat et l’ARAF rejettent la demande formulée par cette filiale de Trenitalia.

En revanche, nous demandons que la SNCF et Trenitalia répondent positivement à la remise en place des liaisons ferroviaires entre les deux capitales régionales, Gênes et Marseille, dans le cadre d’une coopération. Demandes formulées à plusieurs reprises par les vice-présidents transports des Régions PACA (Jean-Yves Petit) et Ligurie (Enrico Vesco).

Europe Ecologie / Les Verts rappelle ses demandes, notamment dans le cadre du débat actuel à propos du 4ème paquet ferroviaire :

- La liberté pour chaque Etat membre de l’UE, dans le cadre de la subsidiarité, de déterminer la structuration et la gouvernance du système ferroviaire (RFF et SNCF) qui est le plus adapté à son propre pays ;

- La liberté pour chaque collectivité régionale (droit constitutionnel) de déterminer le mode d’exploitation le plus adapté pour le transport public régional (appel d’offre, Régie ou attribution directe) ;

 

 - La nécessité d’empêcher l’existence du dumping social.

Voir les commentaires

Pose de la 1ère pierre des travaux de réouverture aux voyageurs de la ligne Sorgues/Carpentras...

20 Juin 2013, 13:43pm

Publié par jeanyvespetit

3.jpgDeux ans après l’engagement des premiers travaux de la liaison Avignon TGV-Avignon Centre –Carpentras, nous nous sommes retrouvés pour engager la 2nd phase de ces travaux qui doivent s’achever fin 2014 et ainsi permettre d’offrir aux vauclusiens et à leur territoire une nouvelle offre de transport public structurante et performante.

 

Cela montre toute l’importance que la Région accorde au développement des transports collectifs, et plus largement à l’écomobilité. Depuis 1998, cette priorité se traduit par une politique régionale de transport volontariste et exigeante mais également une politique régionale d’aménagement du territoire solidaire et durable.

 

La réouverture aux voyageurs de la liaison ferroviaire Sorgues/Carpentras est le parfait symbole de cet engagement régional. Elle concrétise l’opiniâtreté de la Région, sa faculté à mobiliser autour d’un projet majeur.

 

Partenarial, ce projet illustre également bien la force des Collectivités lorsque leur action est groupée et que leur volonté s’exprime, avec l’assistance de tous les instants de la part de l’Etat.

 

Pour autant, si les 1ers travaux engagés entre les 2 gares d’Avignon progressent à grands pas et devraient s’achever à la fin de l’année, le chemin à parcourir reste encore important avant que de nouveaux TER transportent des voyageurs sur cette voie entièrement rénovée reliant Sorgues au futur terminus de Carpentras.

 074.jpg

En effet, les travaux d’accompagnement doivent être réalisés sur et autour des futures haltes et gares Les Collectivités se sont en effet fortement mobilisées pour optimiser le rabattement, c'est-à-dire rendre aisé l’accessibilité pour tous à cette nouvelle offre ferroviaire. Plus de 22M€ complémentaires, dont 35% (soit près de 8M€) apportés par la Région, seront ainsi investis, en complément des 117M€ déjà requis pour l’infrastructure, afin de rénover les bâtiments voyageurs d’Entraigues et Monteux, créer une gare terminus écodurable à Carpentras mais aussi, et surtout aménager des parkings, créer des zones dédiées aux bus urbains, interurbains et cars départementaux, développer des cheminements sécurisés pour les piétons et les cyclistes.

 

L’offre ferroviaire proposée et mise en place par la Région à terme est conséquente. Pour offrir en heure de pointe 4 trains/heure entre les 2 gares d’Avignon et 2 trains/heure entre Avignon et Carpentras, pour mettre en circulation pas loin d’une vingtaine de liaison par jour entre Avignon et Carpentras, la Région a dû investir plus de 37,5M€ dans l’achat de nouvelles rames et devra mobiliser plus de 9M€/an pour faire circuler ces rames. Ce projet est donc structurant pour le territoire mais également crucial pour la Région et tout doit être mis en œuvre pour qu’il soit un succès et que cela se traduise par une forte fréquentation et un important report modal des automobilistes. C’est pourquoi les travaux d’aménagements proposés autour des gares sont fondamentaux et indissociables des travaux engagés ce jour et que la Région a également tenu à engager en parallèle un démarche de Contrat d’Axe. Cette démarche de Contrat d’Axe engagée en octobre 2011, vise à mettre en œuvre une stratégie d’aménagement solidaire et durable autour de cette nouvelle infrastructure. Concrètement, aujourd’hui près de 10M€ de travaux connexes ont été contractualisés entre les communes, les EPCI et la Région afin d’anticiper les impacts urbains, économiques, sociaux et démographiques induits par cette nouvelle infrastructure de transport.

 

La Région est également très engagée dans des actions visant à mieux coordonner les offres de transports publics et à promouvoir le transport public pour tous. De nombreux progrès ont été réalisés simplifiant peu à peu la vie de nos concitoyens et incitant à prendre les transports. A l’image de la nouvelle gamme tarifaire Zou ! mise en place progressivement par la Région depuis septembre 2011 ou la mise en service prochaine de la centrale de mobilité régionale, PACA Mobilité, qui permettra de faire des recherches d’itinéraires sur l’ensemble du territoire régional, en partenariat avec la quasi-totalité des autorités organisatrices.

 

Par contre, les transports collectifs sont largement soutenus par les finances publiques. Pour le réseau TER, les recettes ne couvrent que 25% des charges et celles-ci sont très élevées vu la complexité et la sécurité du mode ferroviaire. La Région a financé sur ses fonds propres ce développement du TER, qui représente aujourd’hui une dotation de près de 250 M€/an, et qui augmente chaque année avec l’indexation du contrat. Une donne bien difficile dans un contexte de tensions sur les finances publiques que partagent toutes les collectivités et l’Etat. Cette situation nous amène aujourd’hui à plaider, au niveau national et dans le cadre des lois de décentralisation en préparation, pour que des ressources dédiées soient affectées au transport régional, qui contrairement aux autorités urbaines ne bénéficie pas de versement transport. 

 

 

Même si les contraintes financières sont pesantes, il nous faut donc continuer d’avoir de l’ambition et de préparer l’avenir. 

Voir les commentaires

Accès aux TET et TGV entre Marseille / Toulon et Nice … la réponse de la SNCF …

6 Mai 2013, 15:58pm

Publié par jeanyvespetit

Vous trouverez, ci-dessous, la réponse de la SNCF suite à notre demande qui concerne l’accès de certains TGV avec des modalités précisées dans ce courrier. L’accès aux TET est également indiqué mais sera effectif seulement à l’issue d’une convention en cours de discussion avec la Région pour déterminer les compensations …. A suivre donc ! 

 

SNCF 1SNCF 2

SNCF 3


 




Voir les commentaires

La nouvelle locomotive 22200R en gare de Toulon ... enfin !

26 Avril 2013, 07:43am

Publié par jeanyvespetit

WP_000540.jpgUne photo de la nouvelle locomotive 22200R, ce matin en gare de Toulon.

La Région Provence Alpes Côte d’Azur en a acquis 16 (1M€ l’unité) afin de contribuer à améliorer la fiabilité des TER, notamment sur l’axe Marseille / Toulon / Les Arcs. Cet investissement de la Région fait parti du plan PrioriT mis en place depuis 2 ans avec la SNCF.

Ces locomotives vont être utilisées sur les trains réversibles… enfin !

Voir les commentaires

Collision entre un TER et un camion grue à Marseille ...

16 Avril 2013, 18:14pm

Publié par jeanyvespetit

Accident-TER.jpg 

dossier-2-0871.JPG

Voir les commentaires

Assemblée plénière – adaptation de l’offre TER interrégionale vers le Languedoc Roussillon …

12 Avril 2013, 07:07am

Publié par jeanyvespetit

Cévenol 2Amélioration de l’axe ouest dans le cadre de l’adaptation de l’offre TER interrégionale entre les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc Roussillon.

 

Les Régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur organisent 5 allers-retours quotidiens interrégionaux. Tenant compte des offres Intercités et TGV intervenues au changement de service en décembre 2012, des remarques des usagers reçues par les deux Régions et le constat du manque d’harmonie globale sur cette desserte interrégionale, les deux Régions ont souhaité engager un projet de modification des horaires sur cet axe.

 

Une première étape importante de ce projet sera mise en œuvre à partir du 7 juillet 2013. Cela concerne la modification des horaires de trois trains permettant de trouver une meilleure complémentarité avec les trains Intercités, et de donner les moyens de créer une liaison en matinée dans les deux sens.

Il s’agit des trains apparaissant en gras ci-dessous :

 

Sens de circulation : de Marseille vers Montpellier

 

Situation origine :

Marseille 5 h 56 – Nîmes 7 h 21, du lundi au vendredi

Marseille 7 h 18 – Montpellier 9 h 13 (Narbonne), tous les jours

Marseille 16 h 06– Montpellier  18 h 13 (Narbonne), tous les jours

Marseille 17 h 18 – Montpellier 19 h 13 (Narbonne), sauf les samedis

Marseille 19 h 22 – Montpellier 21 h 14 (Narbonne), tous les jours

 

Situation au 7/07/2013 :

Marseille 5 h 56 – Nîmes 7 h 21, du lundi au vendredi

Marseille 7 h 18 – Montpellier 9 h 13 (Narbonne), tous les jours

Marseille 11 h 43 – Montpellier 13 h 45 (Narbonne), tous les jours

Marseille 16 h 06 – Montpellier  18 h 14 (Narbonne), tous les jours

Marseille 18 h 18 – Montpellier 19 h 43 (Narbonne), tous les jours

 

Sens de circulation : de Montpellier vers Marseille

 

Situation origine :

(Narbonne) Montpellier 5 h 39 – Marseille 7 h 47, du lundi au vendredi

(Narbonne) Montpellier 6 h 37 – Marseille 8 h 42, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 14 h 39 – Marseille 16 h 34, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 16 h 39 – Marseille 18 h 40, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 18 h 39 – Marseille 20 h 38, tous les jours

 

Situation au 7/07/2013 :

(Narbonne) Montpellier 5 h 39 – Marseille 7 h 47, du lundi au vendredi

(Narbonne) Montpellier 6 h 37 – Marseille 8 h 42, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 9 h 14 – Marseille 11 h 10, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 16 h 39 – Marseille 18 h 40, tous les jours

(Narbonne) Montpellier 18 h 39 – Marseille 20 h 38, tous les jours

 

Afin de compléter ces évolutions, et pour maintenir un niveau de service sur l’axe  vers 17h  au départ de Marseille, le TER Marseille 17 h 25 – Miramas 18 h 11 est prolongé jusqu’à Nîmes (18 h 57) à partir du 8 juillet 2013, avec arrêts à St Martin de Crau, Arles et Tarascon.

Voir les commentaires

Un compte rendu succinct suite à ma rencontre avec le directeur régional SNCF, le 28 mars…

30 Mars 2013, 16:49pm

Publié par jeanyvespetit

assoc-elus-defense-cevenol marseille-clermontfd cote-bleue

 

J’ai fais part à Monsieur le directeur régional de la SNCF des plaintes importantes et excédées d’usagers de la Côte Bleue et de la gare des Arcs à propos de problèmes récurent accompagnés, trop souvent, d’un manque d’information.

Monsieur Bru a fait état d’incidents indépendant de la SNCF mais aussi (et encore) d’un manque de fiabilité du matériel roulant.

Je lui ai proposé une rencontre avec ces usagers. A suivre !

Cévenol : les propos de G. Pépy de novembre 2012 restaient subordonnés à l’avis de l’autorité organisatrice des transports régionaux (l’Etat), qui, en fait, a demandé à la SNCF de faire des économies sur la convention TET (trains d’équilibre du territoire) en cours.

Donc pas de rétablissement envisagé, à ce jour, du Cévenol entre Nîmes et Marseille.

 

TER : Afin de compléter les évolutions, et pour maintenir un niveau de service sur l’axe  vers 17h  au départ de Marseille, le TER Marseille 17 h 25 – Miramas 18 h 11 sera prolongé jusqu’à Nîmes (18 h 57) à partir du 8 juillet 2013, avec arrêts à St Martin de Crau, Arles et Tarascon.

Je vais continuer d’essayer d’obtenir une rencontre avec la Région Languedoc Roussillon afin que des solutions soient trouver pour améliorer la liaison Arles – Tarascon – Nîmes.

 

Accès sur le TGV de 17h30 au départ de Marseille jusqu’à Montpellier aux porteurs d’abonnements TER qui le demandent expressément : maintenu jusqu’au remplacement de ce TGV par un TET à l’été 2013.

 

Accès aux TET pour les porteurs d’abonnements TER sous réserve d’acheter une réservation (1,50€) ou un Pass semaine (5 €) ou mensuel (15 €) : maintenu en intra-régional PACA car prévu au titre de la convention TER PACA (ne serait pas possible dans aucune autre région actuellement).

Accès des TET interrégionaux : à négocier en direct avec l’autorité organisatrice des TET (l’Etat). Je vais donc demandé au Ministre des transports la tenue d’un comité de suivi des TET.

L’accès aux TGV entre Marseille et Nice : Suite à notre demande des propositions vont nous être formulées dans un courrier de la SNCF (d’ici la fin de la semaine prochaine)

Pas d’ouverture concernant les autres voyageurs TER (étudiants, cartes de réduction, Zou ! solidaire …).

 

On avance … doucement … mais surement !

Je souhaite vivement que nous nous dirigions vers un maximum de complémentarité entre les offres nationales et régionales. Je vais donc continuer à demander à la SNCF et à l’Etat d’aller pus loin dans leurs propositions.

Voir les commentaires

Ville, Rail & Transports décerne le Grand Prix de bronze à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour son service TER...

27 Mars 2013, 07:30am

Publié par jeanyvespetit

A l’occasion des Grands Prix des Régions qui se tenaient aujourd’hui au Grand Palais de Lille, le magazine Ville, Rail & Transports a décerné le Grand Prix de bronze à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Grande-prix-des-regions.jpg

 

 « Ce prix récompense les efforts que nous avons réalisé pour améliorer et pérenniser la qualité de service de nos TER. Ces efforts, engagés depuis plus de deux ans, portent leurs fruits et se sont traduit par une hausse de la fréquentation de 8,1% en 2012 par rapport à 2011. De plus, la gamme tarifaire ZOU ! continue d’avoir un succès considérable car elle a permis d’offrir les meilleures conditions de voyage aux usagers » a déclaré Jean-Yves Petit qui était accompagné lors de cette manifestation par le directeur régional de SNCF, Philippe Bru.

La Région a signé en janvier 2011 avec la SNCF un protocole d’accord qui a permis un redressement spectaculaire mais encore trop fragile de la qualité de service offerte aux usagers du TER. Le taux de conformité des trains est ainsi passé de 74,7% en 2010 à 82,4% en 2012, soit + 7,7% en trois ans. La qualité du service a quant à elle atteint un niveau exceptionnel en 2012, son meilleur depuis dix ans : 97,2 %, contre 95,4 % en 2011.

 

Par ailleurs l’instauration de la nouvelle gamme tarifaire ZOU ! a permis pour les jeunes de moins de 26 ans une prise en charge totale du coût lié aux trajets domicile-études, ainsi que des réductions de 50 et 90% pour les autres usagers. Au total, depuis la mise en œuvre de cette offre, la fréquentation a augmenté de plus de 20%, le nombre de porteurs de cartes de plus de 49% et les recettes de 8,2%. La campagne de communication de la gamme ZOU ! a contribué à accroître la notoriété des transports régionaux et au regain du TER en Provence Alpes Côte d'Azur. « Nous devons impérativement poursuivre ces efforts, a ajouté Jean-Yves Petit, afin de consolider ces résultats qui justifient les lourds investissements consentis depuis 1998 par la Région pour développer le transport public ferroviaire ».

Ville, Rail et Transports réalise depuis 2002 un classement de la qualité de l’exploitation ferroviaire et routière dans les régions françaises. En 2013, pour la troisième année consécutive, Ville, Rail et Transports fait de ce classement un évènement à part entière, « Les Grands Prix des Régions », et distingue les meilleurs initiatives des autorités organisatrices en matière de développement des transports régionaux. Lors de l’édition 2012, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avait déjà reçu le prix « Services Voyageurs » pour les efforts engagés en matière d’information des usagers du TER.

 remise-prix-des-regions.JPG

grand-prix-des-Regions-1.JPG

Voir les commentaires

Vers une amélioration de la desserte transfrontalière entre les régions Ligurie / PACA ...

8 Mars 2013, 10:26am

Publié par jeanyvespetit

diapo 1IMG 3197
Présent à Vintimille, le 6 mars, avec mon collègue Enrico Vesco, vice président de la Région Ligurie, pour un comité de pilotage du projet européen InfoRailMed. Projet qui vise à améliorer la desserte ferroviaire transfrontalière entre Imperia / Vintimille / Menton / Monaco / Nice.

diapo 2

Cette réunion de travail fut très positive. Elle fut suivi, en gare de Vintimille d’une réunion publique avec les collectivités et les usagers.

 

 

Des premières avancées avant même la concrétisation du projet européen qui montre la volonté politique des deux régions d’agir ensemble :

- Projets sur le quai à quai en gare de Vintimille

- Introduction d’un nouveau train arrivant à 6h47 en gare de Vintimille (pour combler un trou d’offre et assurer une correspondance aux Italiens allant travailler à Monaco et en France)

- Des avancées pour le maintien de la circulation des trains français en période de grève en gare de Vintimille

- Un nouveau mode de fonctionnement : échanges réguliers entre les Régions en associant les opérateurs ferroviaires.


diapo-4.JPG


dossier-2-0733.JPG

Voir les commentaires

Inauguration de la gare de La Seyne …

1 Mars 2013, 08:30am

Publié par jeanyvespetit

SANY0040Jeudi 28/02, j’ai eu le plaisir de représenter la Région et son Président à l’inauguration de la gare de La Seyne positionnée au cœur de la cité Berthe, quartier en pleine mutation et l’un des principaux projets de la rénovation urbaine en France mais aussi à proximité d’entreprises en plein développement. Ce fut donc l’occasion de dire que :

 

ce Pole d’Echanges Multimodales (PEM) va contribuer à facilité l’accès aux services publics dont celui de la mobilité ;

la Région, autorité organisatrice de transports mais aussi partenaire incontournable de l’aménagement du territoire à concrétisé, avec d’autres, cette ambition avec la réalisation de ce PEM et celui de La Garde;

les PEM sont une des clés  afin de réduire la place de la voiture dans nos espaces urbains ;

l’opération de la gare de la Seyne (mise en accessibilité, rénovation du bâtiment des voyageurs, parking, halte routière, …) s’inscrit dans le cadre du contrat de développement que la Région a voté le 22 février en faveur de la communauté d’agglomération TPM (Toulon Provence Méditerranée). Ce contrat qui porte sur la période 2013/2016 représente un apport global de 48 M€ et contient bon d’opérations en matière de transports avec l’objectif d’améliorer le quotidien de la population ;

La Seyne, La Garde, Hyères, Toulon … la Région soutient et finance le projet d’un « TER toulonnais » dont la phase 1 permettra de passer de 7 à 23 trains par jour entre Hyères et Toulon. La phase 2 est en cours d’étude avec l’objectif de déterminer ce qu’il convient de faire pour augmenter la desserte ferroviaire sur l’aire métropolitaine de Toulon ;

Ce sont bien des projets et des réalisations en faveur de l’égalité de territoires pour l’accès :

au logement ;

à l’emploi ;

à l’éducation et à la formation

mais également pour la protection de notre environnement, pour réduire la pollution de l’air et pour amélioration de notre cadre de vie ;

comme nous pouvons le constater, Toulon, La Seyne, le Var sont bien inclus dans le futur schéma ferroviaire à haute performance dont le projet de nouvelle infrastructure « Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur » en est l’élément majeur ;

Ce projet global doit être considéré d’intérêt national par le Gouvernement et faire l’objet d’un soutien financier important ;

 

Pour reprendre, en partie, le propos de Cécile Duflot, lors de son intervention à Vesoul, à propos de l’égalité des territoires :

c’est bien du combat pour l’égalité que nait, se conforte la démocratie, parce que cette promesse se réalise, que notre République se déploie et autour d’elle que la cohésion nationale et régionale s’organise ;

C’est bien là, le sens de l’action menée par la Région et son Président.

dossier-2-1892.JPG

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 > >>