Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Point de situation sur la ligne des Alpes et le train de nuit le 6 février à Gap ...

27 Janvier 2015, 16:23pm

Publié par jeanyvespetit

gare-briancon-30-mai-2011

Gap 06-02-15

 


                                                                    

Voir les commentaires

SYRIZA en Grèce : En France, du chemin reste à faire !

26 Janvier 2015, 11:22am

Publié par jeanyvespetit

EELVPaca bandeau site OKOK 2011

 

La victoire de Syriza hier en Grèce est une bonne nouvelle pour le peuple grec… mais aussi pour l'Europe, car elle peut réorienter les politiques économiques actuellement menées sous le dogme du libéralisme et de l’austérité budgétaire.

En France, cette victoire peut montrer une nouvelle voie à suivre pour les mouvements de gauche actuels, tout comme la montée de Podemos en Espagne (Voir notre conférence de presse du 12 janvier 2015 à Marseille – quelques articles ci-dessous)

Cependant, nous sommes encore loin d’une telle dynamique. Celle-ci ne saurait se résumer à l’addition des scores actuels du Front de Gauche et d’EELV, même si l’alliance de nos deux partis peut constituer une étape, qui sera expérimentée dans certains cantons aux prochaines élections départementales.

Mais il faut aller plus loin. Ces mouvements progressistes et démocratiques du Sud de l’Europe dépassent le vieux clivage réforme/révolution qui ont structuré la gauche du XXème siècle. Ils sont nés du décalage ressenti entre les aspirations de la population et les décisions des élites. Ici, en France, un mouvement de ce type pourrait naître du sentiment ressenti d’une impuissance du pouvoir politique à changer les choses. Nous devons construire un mouvement horizontal qui saurait articuler les revendications des mouvements sociaux, citoyens, écologistes, avec la représentation politique issue du suffrage universel.

C’est dans ce sens, et bien au-delà d’une coalition de partis en place, que nous devons lancer un mouvement sur une plateforme de propositions, un projet, mais surtout une relation nouvelle aux citoyen-ne-s.

Sophie Camard, co-présidente du groupe EELV/POC,

Articles sur le web, suite à notre conférence de presse du 12 jv 2015.

http://destimed.fr/Region-Provence-Alpes-Cote-d-Azur-2991

http://www.go-met.com/regionales-retrait-michel-vauzelle-libere-les-ambitions-deurope-ecologie-les-verts/

Voir les commentaires

Nice: un rassemblement juste et nécessaire des usagers des Alpes Maritimes ...

24 Janvier 2015, 16:22pm

Publié par jeanyvespetit

image1.jpeg
Samedi 24 janvier, les usagers, à l’appel de plusieurs associations, Naufragés du TER, Amis du Rail Azuréens et Comité de défense Nice-Coni, se sont rassemblés devant la gare de Nice afin d’exprimés leur ras le bol des retards et des trains supprimés.
 
Ce rassemblement est juste et nécessaire face aux conditions de déplacements dégradées des TER ces derniers mois, accentuées avec les horaires 2015 en service depuis le 14/12/14.
 
AnnabellePrésente au sein de cette manifestation, ma collègue Annabelle Jaeger m’a représenté et a pu indiquer, lors de son intervention,  que sa place était belle et bien derrière la banderole des naufragés du TER suite à la mauvaise qualité du service TER.
Elle a dit également que la Région assumait son rôle d'autorité organisatrice et ne cessait pas de faire pression sur la direction (nationale et régionale) de la SNCF (6M€ de pénalités en 2014) afin que des améliorations se réalisent immédiatement. De même, la Région a demandé à la SNCF, suite aux 75 jours de grève en 2014, d'améliorer les conditions du dialogue social afin que cela ne se reproduise plus.
J'ai demandé à la SNCF qu'une réunion se tienne avec ma présence et celle des usagers et de leurs associations, un samedi matin pour permettre la présence du plus grand nombre, afin de faire le point sur les améliorations apportées sur la grille horaires les 5, 12 et 19 janvier et, bien entendu sur la qualité du service TER.
Nice-1.png 
Quelques chiffres généraux TER : une Région qui assume bien son rôle d'autorité organisatrice
 
Le fonctionnement des TER s’élève en 2015 à plus de 275 M€ /an avec  13.8 M de t-km.
Pour mémoire en 2007  (début du contrat entre la Région et la SNCF) la contribution TER s’élevait environ à 190 M€ pour 10 M de t-km. Soit + 45% de contribution en 8 ans  (soit + de 5.6 % par an) pour +38% d’offre avec un saut de 20% en 2009  et de 5% en 2015.
L’achat de matériel roulant : Après une première vague d’investissement de + 500M€, le financement du nouveau matériel régio2N et Régiolis représente un investissement de la Région de + 260M€.
En investissement, depuis 2007, la Région a engagé 329 M € sur les gares et Infrastructures dont 48 M€ pour des opérations portés par SNCF et 233 M€  par RFF. 
Efforts de la Région, non compensés par l’Etat puisque la dotation de l’Etat n’a plus évoluée depuis 2009 et diminuera même en 2015.Pour mémoire  la dotation de l’Etat (subventions de fonctionnement et d’investissement versés  à la SNCF c'est à dire hors infra et paiement RFF) était de 149M€ en 2007 et de 144M € en 2014. Soit un effort propre de la Région + de 120M€/ an en 2014 et davantage encore en 2015 si l’on considère  la diminution de la dotation prévue et l’augmentation de l’offre.
En 2014, la Région aura dépensé auprès de la SNCF près de 2.9 Milliards d’€ depuis 2002-2014 contre 1.9 Milliards de dotation au titre de la décentralisation TER. Soit 1 milliard d’effort propre régional versé à la SNCF.
5-0610.JPG

Voir les commentaires

Séance de cinéma au Pagnol à Aubagne "Le moment et la manière" de mourir avec la réalisatrice et EELV ...

24 Janvier 2015, 08:37am

Publié par jeanyvespetit

Cinema-le-Pagnol---EELV.jpg

Voir les commentaires

Contrat de plan Etat/Région 2015/2020: La Région stupéfaite par l’attitude négative du Président du Conseil général 13...

23 Janvier 2015, 21:11pm

Publié par jeanyvespetit

logo Région

 

 

… Assez surprenante l’attitude du Président du CG13 et des Présidents des collectivités du 06 dont celui du conseil général …En effet, alors que le Préfet de région et le Président de la Région sont en pleine concertation pour élaborer le contrat de plan Etat / Région 5015/2020 avec les collectivités de chaque département, alors que toutes sont représentées par des PrésidentEs ou leurs réprésentantEs … celles des Alpes Maritimes ont fait le choix délibéré de n’envoyer que des techniciens face au Préfet de Région et au Président de la Région accompagné de vices président … façon de transmettre un message d’humiliation à la République et à la Région !

Quant au Président du conseil général des Bouches du Rhône qui était bien présent, outre ses propos agressifs vis-à-vis des deux représentants de l’Etat et de la Région, il indique vouloir refuser de financer tous les projets proposer dans le cadre du contrat de plan , bien qu’élaborés, pendant des mois ou des années, avec chacune des collectivité dont le CG 13 … Il est bon de rappeler que le contrat de plan Etat / Région 2015/2020 prévoit la réalisation de projets essentiels pour le développement et l’aménagement de nos territoires et de leurs habitants dans les domaines universitaire, de la recherche, de l’emploi, de la transition énergétique et de la mobilité. Pour le volet de la mobilité, ce sont des millions d’euros qui sont envisagés pour des projets tels que la ligne Nice/Coni, la ligne Mandelieu / Vintimille, la ligne Aix/ Marseille, la banalisation du service voyageurs sur la ligne Aix / Etang de Berre avec la connexion ferroviaire d’Aix à l’aéroport de Marseille Provence, la ligne des la Côte Bleue, les voies littorales entre Marseille / Arenc et l’Estaque, …

Alors, face à ces postures politiciennes au sens très triste du terme … il est temps que la posture républicaine et le sens de l’intérêt général prennent le dessus ! 

Jean Yves Petit

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réunion de concertation sur le Contrat de Plan Etat-Région 2015/2020

dans les Bouches-du-Rhône : réaction de Michel Vauzelle

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur 

« Je suis stupéfait par l’attitude négative du Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône ce matin, lors de la réunion de concertation organisée à la Préfecture à Marseille, au sujet de l’élaboration du Contrat de Plan Etat-Région 2015/2020. Je déplore pour nos compatriotes l’obstruction dont il a systématiquement fait preuve. Nous recherchons tous, Etat, Région, collectivités partenaires, un accord qui permette le financement d’opérations majeures pour le dynamisme de notre économie régionale et donc l’emploi, et l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens.

Les réunions de concertation organisées ces derniers jours avec les élus du Var, du Vaucluse et des Hautes-Alpes se sont toutes déroulées dans un état d’esprit constructif. Chacun a fait preuve de responsabilité et de solidarité républicaine dans les choix des opérations prioritaires. C’est important en période de contraintes budgétaires. Jean-Noël Guérini a refusé toute discussion. Il a fait obstruction sur chaque dossier. Je partage la critique quant au calendrier de concertation qui nous est imposé par l’Etat. Mais cela ne justifie pas un tel mépris envers le long travail de réflexion déjà engagé. Mettre en péril, pour des raisons strictement politiciennes et électoralistes, des réalisations aussi importantes que celles proposées en matière de transports ou d’équipements universitaires est irresponsable, quand on sait qu’elles exigent un effort collectif de plusieurs centaines de millions d’euros en investissement. C’est contraire à la défense de l’intérêt général et aux valeurs qui fondent plus que jamais notre République. »

 

 

Voir les commentaires

Contrat de plan Etat/Région 2015/2020: Le Président de la Région s’est étonné de l’absence totale des élus des Alpes Maritimes ...

23 Janvier 2015, 20:52pm

Publié par jeanyvespetit

logo Région 

… Assez surprenante l’attitude du Président du CG13 et des Présidents des collectivités du 06 dont celui du conseil général …En effet, alors que le Préfet de région et le Président de la Région sont en pleine concertation pour élaborer le contrat de plan Etat / Région 5015/2020 avec les collectivités de chaque département, alors que toutes sont représentées par des PrésidentEs ou leurs réprésentantEs … celles des Alpes Maritimes ont fait le choix délibéré de n’envoyer que des techniciens face au Préfet de Région et au Président de la Région accompagné de vices président … façon de transmettre un message d’humiliation à la République et à la Région !

 

Quant au Président du conseil général des Bouches du Rhône qui était bien présent, outre ses propos agressifs vis-à-vis des deux représentants de l’Etat et de la Région, il indique vouloir refuser de financer tous les projets proposer dans le cadre du contrat de plan , bien qu’élaborés, pendant des mois ou des années, avec chacune des collectivité dont le CG 13 … Il est bon de rappeler que le contrat de plan Etat / Région 2015/2020 prévoit la réalisation de projets essentiels pour le développement et l’aménagement de nos territoires et de leurs habitants dans les domaines universitaire, de la recherche, de l’emploi, de la transition énergétique et de la mobilité. Pour le volet de la mobilité, ce sont des millions d’euros qui sont envisagés pour des projets tels que la ligne Nice/Coni, la ligne Mandelieu / Vintimille, la ligne Aix/ Marseille, la banalisation du service voyageurs sur la ligne Aix / Etang de Berre avec la connexion ferroviaire d’Aix à l’aéroport de Marseille Provence, la ligne des la Côte Bleue, les voies littorales entre Marseille / Arenc et l’Estaque, …

 

Alors, face à ces postures politiciennes au sens très triste du terme … il est temps que la posture républicaine et le sens de l’intérêt général prennent le dessus ! 

 Jean Yves Petit

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Réunion de concertation sur le Contrat de plan Etat-Région 2015/2020
dans les Alpes-Maritimes : réaction de Michel Vauzelle
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Cet après-midi avait lieu, après les Hautes Alpes, le Vaucluse, le Var et les Bouches-du-Rhône, la cinquième réunion départementale de concertation pour le futur Contrat de plan Etat-Région 2015-2020, avec les élus du département des Alpes-Maritimes. Le Président de la Région s’est étonné de l’absence totale des élus de ce département :
« Le Contrat de plan, a-t-il déclaré, est un acte majeur de solidarité républicaine au service des habitants et des territoires. Son élaboration, toujours concertée, est un temps fort pour notre République décentralisée. Il engage l’aménagement de notre région pour les six années à venir.
Alors que les réunions organisées ces derniers jours avec les élus du Var, du Vaucluse et des Hautes-Alpes se sont déroulées dans un état d’esprit constructif et responsable, je déplore l’absence des élus qui ont manifesté leur mépris de l’Etat et de leur Région.
Bien qu’un important travail a été mené depuis plusieurs mois, ils mettent en péril, pour des raisons difficiles à comprendre, des réalisations aussi importantes que celles proposées en matière de transports ou d’enseignement supérieur qui engagent des centaines de millions d’euros dont les habitants des Alpes-Maritimes comme les autres ont grand besoin.
Comme je m’étonnais de cette attitude, certains fonctionnaires, réalisant qu’ils n’étaient pas à leur place, ont quitté la salle. Le préfet de région a donc du lever la séance.
En tant que Président de la Région, je reste persuadé que nous pourrons tenir, dans les prochaines semaines, une nouvelle réunion. Ce dialogue républicain est indispensable au développement des Alpes-Maritimes comme de l’ensemble du territoire régional. Notre population l’attend».

Voir les commentaires

TER: le service annuel 2015, mes rencontres avec les usagers … et la mise en cause de la Région à bord des trains et dans les gares …

17 Janvier 2015, 17:09pm

Publié par jeanyvespetit

DSC04173Chaque jour qui passe, lors de mes rencontres avec des usagers ou en lisant les messages reçus, ce sont des plaintes contre la mauvaise qualité de l’offre, les trains en retard ou supprimés. A cela s’ajoute l’impréparation de la SNCF, notamment la non prise en compte des travaux (pourtant programmés de longue date) du tunnel de Monaco et de ceux, annulés cet automne, sur Cannes-Grasse et, bien entendu un défaut d’information des voyageurs lors de mise en place du service TER pour l’année 2015.

 

Sur les modifications de l’offre TER, quatre types de problèmes rencontrés lors de ce changement de service 2014/2015 sont à distinguer :

·         Des problèmes ponctuels classiques (rencontrés à chaque changement de service) qui relèvent tous de problèmes individuels (rupture de correspondance, déplacement de quelques minutes du trajet, retrait en raison de trop faible fréquentation, etc…) qui sont étudiés au cas par cas;

·         De réelles difficultés de cohérence d’offre qui sont pour la plupart concentrées sur la Côtes d’Azur et sont en cours de règlement.

·         Sur Aubagne, où il convient de traiter, par une demande, en cours, de prolongement à st Charles, les circulations origine/terminus à Marseille Blancarde qui sont, aujourd’hui, fortement perçues comme une diminution d’offre.

·         Entre Toulon et les Arcs où un train de la contre pointe a été substitué, unilatéralement, par la SNCF, là aussi pour des raisons de production, par un car l’omnibus Toulon/Les Arcs.

 

De plus, les usagers nous rapportent, chaque jour, les messages donnés à bord des trains ou dans les gares, reportant sur la Région la responsabilité des dysfonctionnements constatés, retards et suppressions de trains…C’est non seulement injuste face à une Région qui assume pleinement son rôle d’autorité organisatrice des transports en augmentant le nombre de TER et en multipliant les investissements (modernisation des voies ferrées, rénovation et accessibilité des gares, achat de trains neufs, …) mais totalement déloyale et inacceptable.

Il est évident que ce type de propos doit cesser immédiatement, que la SNCF doit rétablir la vérité des faits et assumer ses difficultés à assurer la fiabilité et la régularité des TER. Je comprends que cette situation doit être difficile à vivre pour les cheminots, plus particulièrement pour celles et ceux qui sont en contact quotidien avec les usagers. Pour autant mettre en cause la Région n’est pas la solution qui permettra un retour de la qualité et de la fiabilité des TER.

Voir les commentaires

Nice/Sospel/Breil/Tende/Cunéo : retour sur la réunion de Cunéo du 14 Janvier 2015 …

17 Janvier 2015, 08:43am

Publié par jeanyvespetit

5-3279.jpg

1. Concernant les travaux de sécurisation de l’infrastructure, les participants notent avec satisfaction qu’une première étape a été franchie avec la signature au 17 Décembre du protocole Région Piémont – RFI –RFF. Pour établir la convention technique qui précisera la nature et le calendrier des travaux une réunion, Région Piémont, RFI et SNCF Réseau (ex RFF), aura lieu le 21 janvier à Vintimille avec une signature prévue d’ici fin janvier. Les trois régions demandent d’avoir suite à cette signature une information de SNCF Réseau et RFI sur la nature et le calendrier des travaux. Si ces premiers travaux concernent essentiellement la sécurisation de la ligne, notre demande est d’obtenir une levée partielle des ralentissements entre BREIL et TENDE. L’Etat français et la Région PACA sont disposés à abonder les 29 M€ pour cette première phase au titre du CPER 2015/2020 si cela permettait une amélioration du temps de parcours et donc l’augmentation du nombre de trains. A noter que la date limite pour le lancement des marchés concernant cette phase de travaux est fixée au 31 juillet 2015.

2. Pour les travaux de pérennisation de la ligne, le CPER 2015 – 2020 prévoit un montant de 91 M€ correspondant peu ou prou à la deuxième phase de l’étude TRACTEBEL. Sur ces 91 M€, outre les 29 M€ déjà engagés par l’Etat italien, il est prévu 10 M€ de l’Etat et 10 M€ de la région PACA. D’ici fin janvier devrait être précisé la participation des autres financeurs : RFF, CG 06 et intercommunalités. La région Piemont indique que si les premiers travaux prévus sont réalisés sous les modalités prévues, l’Etat italien pourra envisager de financer au - delà des 29 M€. 5-3282.jpg

Avec Madame la sous-préfète du 06, Enrico Vesco, Ligurie, Francesco Balloco, Piémont et Sergio Scibilla, Ligurie

 

3. L’ensemble des partenaires réaffirment la nécessite de révision de la convention de 1970 pour assurer la survie et le développement de cette ligne. Une prochaine réunion devant avoir lieu entre la France et l’Italie, les trois régions vont adresser un courrier commun aux ministères des affaires étrangères français et italiens pour demander la mise à l’ordre du jour de cette question. Par ailleurs, la demande porte sur la nécessité de réunir la Convention Inter Gouvernementale (CIG) groupe ferroviaire qui peut servir de cadre à ce travail de révision.

4. Côté italien, la région Piémont nous informe de la mise en place d’un Aller/Retour supplémentaire entre Arma di Taggia et Limone, via Vintimille pendant la saison d’hiver (train des neiges) La Ligurie en est satisfaite, cependant nous regrettons qu’au niveau technique, il n’ait pas été recherché une complémentarité avec nos TER pour des correspondances sur Breil et Vintimille. Proposition de travailler sur le même modèle pour la mise en place d’un train de la mer pour l’été 2015.

5. Sur l’arrivée des trains français jusqu’à Limone il est prévue l’organisation, sous l’égide de la région Piémont et avec la région PACA, d’une réunion technique entre SNCF Réseau, RFI et les autorités de sécurité ferroviaire : ANSF et EPSF pour faire un point sur les conditions techniques et financières pour permettre la prolongation à Limone des TER Nice – Tende 5 1092

 Unité des éluEs italiens et français pour la pérennité de la ligne Nice/Coni et un véritable service public ferroviaire

 

6. La discussion côté italien continue avec l’Etat pour obtenir le report d’au moins un à deux intercités qui ne sont plus affectés à la liaison GENES – TURIN vers l’axe TURIN – CUNEO - VINTIMILLE

7. Financements européens : plusieurs projets peuvent être proposés, dans le cadre d’ALCOTRA, sur un développement de l’offre touristique à partir de la ligne de la Roya. Un atelier technique sera organisé prochainement avec les trois régions pour affiner un dossier à partir d’une proposition du Piémont.

8. Sur proposition d’une association de trains touristiques de PACA une circulation exceptionnelle de NICE à CUNEO pourrait se faire en 2015 lors des journées du patrimoine avec du matériel historique. RFI s’engage à relayer la demande de l’association auprès de la Fondation FS pour autoriser cette circulation

 

Un certain nombre de réunions techniques étant programmés d’ici là la prochaine rencontre trilatérale PIEMONT – LIGURIE – PACA aura lieu dans la deuxième quinzaine de Mars, lieu et date exacte à déterminer.

Voir les commentaires

Charlie Hebdo est un des premiers médias à avoir traité l’écologie de façon politique...

17 Janvier 2015, 08:40am

Publié par jeanyvespetit

Charlie Hebdo est un des premiers médias à avoir traité l’écologie de façon politique. Nombreux étaient les dessins qui raillaient les chasseurs, la société de consommation, fustigeaient le nucléaire et militaient pour la dignité animale…

cabu-1.png

Cabu-3.pngIls ne se sont pas privés, non plus, de caricaturer les défauts des Verts, les multiples leaders et chefs, nous mettant parfois devant nos contradictions et petits travers qu’ils croquaient avec impertinence.

Cabu-2.png

Cabu nous avait également fait l’honneur de dessiner, à plusieurs reprises lors de campagne ou meeting…Cabu.png

Voir d'autres dessins sur le site national d'EELV Vous trouverez une petite sélection – non exhaustive – de brouillons, de unes, de caricatures. Ces croquis nous ont aimablement transmis par le Musée du Vivant AgroParisTech. Les écologistes tiennent à leur adresser des remerciements sincères.

Voir les commentaires

Le point sur la desserte TER de la gare d’Aubagne vers Marseille et au-delà …

11 Janvier 2015, 09:43am

Publié par jeanyvespetit

photo3-copie-2Avec la mise en service de la 3ème voie entre Aubagne et Marseille depuis le 14 décembre 2014, le nouveau service TER pour l’année 2015 offre un plus grand nombre de TER au départ d’Aubagne, notamment des navettes entre Aubagne, La Penne Sur Huveaune, La Barasse (nouvelle halte ferroviaire), St Marcel, La Pomme, Blancarde et Marseille St Charles.

o    Aubagne-Marseille : création de 17 allers / retours supplémentaires par jour

o    Marseille-Toulon : création de 11 TER par jour

 

Ainsi, La Région poursuit en 2015 le développement du TER avec une offre supplémentaire de 5% de kilomètres-train par rapport à 2014 qui a été commandée par la Région, ce qui, en année pleine, équivaut à 8% (compte tenu des travaux en cours et de l’échelonnement des mises en service.

 

Dorénavant, Aubagne sera connecté directement avec l’aéroport de Marseille Provence et sa zone très importante d’emplois mais aussi avec Miramas et Avignon avec des trains qui desserviront Marseille Blancarde (gare multimodale avec le métro, le tramway et les bus de la RTM) puis continueront leur parcours sans passer par Marseille St Charles. C’est donc un gain de temps important pour l’usager qui n’a plus besoin de changer de train. Ainsi, nous poursuivons la construction d’un réseau de transport ferroviaire métropolitain.

 

Pour améliorer encore plus l’offre proposée aux usagers et suite à ma demande, Le train en provenance des Arcs qui était direct entre La Ciotat et Marseille desservira Aubagne à 7h26 (arrivée à 7h41 à St Charles) à compter du 19/01.

J’espère qu’avec une attention plus soutenue de la SNCF sur la composition en nombre de places à bord du TER de 7h11 qui est beaucoup fréquenté, cela devrait permettre d'améliorer la situation plus particulièrement lors des aléas et donc d'avoir un train à disposition avant le 7h32 ...

 

 

J’ai également demandé à la SNCF de modifier le terminus du train de 8h32 au départ d’Aubagne. Ce dernier termine son parcours à Marseille Blancarde. Il convient de le prolonger jusqu’à Marseille St Charles, en effet les usagers n’ont plus de train entre 8h10 et 8h41 pour aller à St Charles et arriver à leur travail à 9h00. J’attends donc la réponse de la SNCF.

 

L’occasion de rappeler qu’il existe l’abonnement Zou ! Alternatif qui permet d’utiliser aussi bien les Cartreize et les TER entre Aubagne et Marseille.

 

A noter que le mercredi 21 janvier se tiendra un comité de ligne à 18h00 à l’Espace des Libertés à proximité de la gare de ‘Aubagne. Tous les usagers sont conviés pour échanger avec la SNCF, RFF et la Région.

Voir les commentaires