Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Trains d'équilibre du territoire: ma réaction après les annonces du ministre des transports ...

9 Juillet 2015, 05:26am

Publié par jeanyvespetit

Trains d'équilibre du territoire: ma réaction après les annonces du ministre des transports ...

Voir les commentaires

Train fantôme, été 1944, inauguration d'une affiche en gare de Sorgues ...

5 Juillet 2015, 17:28pm

Publié par jeanyvespetit

Train fantôme, été 1944, inauguration d'une affiche en gare de Sorgues ...

Vendredi 3 juillet, à l'invitation de l'Amicales des Déportés Résistants du Train Fantôme, j'ai participé à l'inauguration de l'affiche qui a été installé à l'intérieur de la gare de Sorgues.

Moment émouvant lors du rappel de l'existence de ce train fantôme qui, entre le 30 juin et le 28 août 1944, a circulé sur le réseau ferré français avec des hommes et des femmes entassés dans des conditions effroyables dans des wagons pour terminer son parcours à Dachau. Il a été rappelé que des résistants ont essayé d'aider les prisonniers qui se trouvaient à bord de ce train. Il en a été de même pour les cheminots.

Un grand merci à cette amicale, présidée par le petit fis d'un déporté, pour ce travail de mémoire vraiment nécessaire au moment où l'on voit que la remise en cause des Droits de l'homme, de la liberté, notamment de la liberté d'expression, est de plus en plus fréquente avec le retour d'actes barbares.

Merci à la SNCF qui a accepté et a aidé à la pose de cette affiche.

L'affiche avec le parcours du train fantôme et, à l'extérieur de la gare, un monument très poignant qui image très bien les conditions effroyables vécues par les prisonniers à bord des wagons
L'affiche avec le parcours du train fantôme et, à l'extérieur de la gare, un monument très poignant qui image très bien les conditions effroyables vécues par les prisonniers à bord des wagons

L'affiche avec le parcours du train fantôme et, à l'extérieur de la gare, un monument très poignant qui image très bien les conditions effroyables vécues par les prisonniers à bord des wagons

Voir les commentaires

Hautes Alpes :La Région Provence Alpes Côte d’Azur va mettre en place des navettes héliportées au Chambon...

5 Juillet 2015, 16:46pm

Publié par jeanyvespetit

Hautes Alpes :La Région Provence Alpes Côte d’Azur va mettre en place des navettes héliportées au Chambon...

Voir les commentaires

Maintenir l'activité fret et les emplois sur le triage de Miramas ...

1 Juillet 2015, 06:48am

Publié par jeanyvespetit

courrier Région - Ville de Miramas envoyé au Président de la SNCF

Le tract de la CGT suite à leur rassemblement du 25 juin

Le jeudi 25 juin, je suis allé à Miramas pour apporter mon soutien au cheminots qui font face un audit demandant la suppression de 52 emplois alors que l'activité est en hausse sur ce site ferroviaire depuis 2013, avec un comparatif des premiers trimestres de 2013 et de 2015 : +29,06% du nombre de wagons triés (30540 en 2013 et 39417 en 2015), +43,08% de wagons aux départs (16080 en 2013 et 23008 en 2015) ... sans compter le nombre grandissant de Trains Spéciaux Militaires que sont formés. Des tendances qui se confirment depuis avril…

Le triage de Miramas est un site important situés à proximité de Grand Port Maritime de Marseille / Fos.

Lors de mon intervention, j'ai proposé, au nom de la Région, le principe d'un moratoire et la tenue d'une rencontre avec les différents acteurs avant toute décision qui seraient irréversibles pour ce site.

Là aussi, il convient de ne pas être guider par la seule logique comptable !

Un courrier, cosigné avec le Maire de Miramas, a été envoyé à Guillaume Pépy. A l'heure de l'action mondiale contre le réchauffement climatique, tout doit être fait pour opérer un report modal conséquent visant à réduire le nombre de camions sur les routes.

A suivre donc !

Maintenir l'activité fret et les emplois sur le triage de Miramas ...

Voir les commentaires

Rétablir les vrais chiffres et la réalité … suite aux erreurs répétées du conseiller régional « Républicain » représentant le candidat Estrosi …

27 Juin 2015, 17:19pm

Publié par jeanyvespetit

Le candidat Estrosi déclarait  le 30 décembre 2014, « La région ne nous apporte rien, ne nous a jamais rien apporté. Elle ne sert à rien et ne servira à rien demain »...Ah bon !!! ... pensait-il la même chose en mars 2007 ?
Le candidat Estrosi déclarait le 30 décembre 2014, « La région ne nous apporte rien, ne nous a jamais rien apporté. Elle ne sert à rien et ne servira à rien demain »...Ah bon !!! ... pensait-il la même chose en mars 2007 ?

----------------------------------------

A différentes reprises, lors de comités de ligne ou lors des assemblées plénières du conseil régional, le conseiller régional « Républicain » représentant le candidat Estrosi annonce régulièrement des chiffres ou des propos erronés en guise de « vérité vraie » concernant les TER, les Chemins de fer de Provence et la Région …l'occasion donc de donner quelques chiffres :

Pour les TER, durant la période 2002/2014 :

  • L’offre a augmenté près de 38 %
  • La fréquentation a augmenté près de 55%
  • Les recettes directes ont augmenté de 66%
  • Le coût au train.kilomètre a augmenté de 48%

La majorité régionale a beaucoup développé l’offre TER … et il reste encore beaucoup à faire pour offrir une mobilité fiable et dense aux 5 millions d’habitants et aux 2 millions de touristes.

En 2015, nous aurons, encore, augmenté l’offre de TER de 8% avec, notamment l’ouverture au service voyageurs d’Avignon/Carpentras.

A cela il convient d’ajouter que si c’est la Région qui détermine l’offre de transport et la tarification avec la carte ZOU !, ce sont :

  • la SNCF qui exploite les TER,
  • la RRT PACA (Régie Régionale des Transports) qui exploite les CP (Chemins de fer de Provence), et non la SNCF comme l’a affirmé le représentant du candidat Estrosi !!!,
  • et les Transporteurs routiers voyageurs qui exploitent les LER

Sur la période 2003-2012 :

Après des mois de négociations, la Région est parvenue à trouver un accord avec la SNCF afin de solder les décomptes de la période 2003/2012

La Région a récupéré 11,8M€ en 2009 et 5,5M€ en 2013 puis 16M€ suite au solde définitif des décompte TER, validé en juin 2015, pour toute cette période soit au total de 33,3M€.

Et les pénalités ?

Bien entendu le décompte, évoqué ci-dessus, n’a rien à voir, comme je l’ai entendu à plusieurs reprises, avec les pénalités infligées par la Région à la SNCF.

Pour la période 2010/2014 le montant des pénalités payées par la SNCF s’élève à 10M€.

2014 étant l’année où la SNCF a fourni une offre la plus mauvaise, année la plus dure pour les usagers !

  • 27,4% des TER étaient soient en retard (18,4%), soient supprimés (9%)
  • Pensant profiter de cette inacceptable situation, le représentant du candidat Estrosi a annoncé, lors de la séance plénière du 26 juin, 27% de trains en retard et 8% de trains supprimés soit un total de 35% !!! … bien entendu c’est faux !

Pour les premiers mois de l’année 2015, jusqu’au 25 juin, la situation, heureusement, s’améliore mais reste encore très fragile:

- 17% de TER sont en retard

- et 2,9% sont supprimés sur l’ensemble du territoire régional.

Non, la majorité régionale n’est pas une bande d’incapables comme se plait à le dire le candidat Estrosi … ! au contraire, elle assume ses responsabilités, notamment vis à vis de la SNCF et elle répond aux besoins et aux attentes des habitants de Provence Alpes Côte d’Azur dans les limites d'un réseau ferré régional qui a été délaissé pendant de trop nombreuses années d'où l'intérêt du contrat de plan 2015/2020. La majorité Régionale a donc inscrit 295.4 M€ en faveur du déplacement de nos concitoyens par modes alternatifs à la route... les "Républicains" et l'UDI ont voté contre ...

Voir les commentaires

Développons les trains InterCités, vitaux pour l’économie et l’égalité de nos territoires ! ...

26 Juin 2015, 20:47pm

Publié par jeanyvespetit

Assemblée plénière du 26 juin 2015

Voeu

 

Déposée par le groupe Europe Ecologie les Verts, partit occitan

Soutenu par le PS et le FdG

Voté à l'unanimité

 

 Développons les trains InterCités, vitaux pour l’économie et l’égalité de nos territoires !

 

Entre TGV et TER, les trains InterCités, rebaptisés trains d’équilibre du territoire (TET), ont récemment fait l’objet d’un rapport parlementaire, rédigé sous la houlette du député Philippe Duron. La commission que celui-ci présidait s’était notamment déplacée en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour entendre l’attachement des acteurs et des élus du territoire à la circulation de ces trains, maillons essentiels de la desserte et de l’économie de notre région.

Ce rapport est sans concession sur le rôle que doit jouer l’Etat dans le pilotage et la maîtrise des trains nationaux, et sur la responsabilité de la SNCF dans la qualité et le coût d’exploitation de ces trains, et dans leur dynamique de commercialisation. Pour autant, ce rapport n’échappe pas à une analyse comptable du service public, biaisée par l’absence de prise en compte des coûts externes (pollutions, accidents, rôle social et économique).

Ainsi, si certaines propositions peuvent aisément recevoir notre agrément (dont le doublement de la fréquence des trains sur la Transversale sud, entre Marseille et Bordeaux), d’autres préconisations sont inacceptables en l’état :

  • suppression de la desserte de la gare d’Arles
  • limitation à Marseille des trains de la Transversale sud, donc suppression de la desserte par ces trains des gares de Toulon, St-Raphaël, Cannes, Antibes et Nice
  • suppression des trains de nuit desservant ces mêmes gares depuis/vers Bordeaux, Paris, Strasbourg et Luxembourg
  • suppression des trains de nuit supplémentaires permettant, en haute saison d’hiver, acheminer les touristes dans les stations de montagne
  • basculement dans le giron TER du Cévenol, et refus du retour à une relation InterCités directe entre Clermont-Ferrand, Nîmes et Marseille.

Ainsi, les élus du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, réunis en assemblée plénière le 26 juin 2015 :

  • soutiennent la proposition de doublement de la fréquence des trains InterCités entre Marseille et Bordeaux, mais exigent que ces trains desservent la gare d’Arles comme, entre Montpellier et Toulouse, celles de Béziers, Narbonne et Carcassonne.

 

  • demandent que ces trains aient leur parcours prolongés jusqu’à Nice via Marseille-Blancarde (ce qui permet de gagner 25 minutes), Toulon, St-Raphaël, Cannes et Antibes, soit plus de 3 millions d’habitants et l’équivalent quotidien de 2 millions de touristes.

 

  • actent l’engagement de maintien du train de nuit Paris – Briançon mais demandent le maintien des trains de nuit supplémentaires en haute saison d’hiver, vitaux pour l’économie touristique des Hautes Alpes et nécessaires à l’équilibre économique de la desserte.

 

  • exigent le maintien du train de nuit Paris - Nice, ce train étant actuellement couplé avec le Paris-Briançon entre Paris et Valence et faisant l’objet d’une composition variable selon la saison (hiver / été) ; demandent l’engagement d’un plan de renouvellement du matériel roulant afin de pérenniser cette desserte sur le long terme ; suggèrent de desservir la gare de Marseille-Blancarde pour renforcer sa fréquentation.

 

  • demandent que soient analysées les conséquences de la suppression proposée du train de nuit reliant Strasbourg (et Luxembourg) à Nice, et étudiée la mise en place d’accords entre compagnies ferroviaires internationales, afin de rétablir des trains de nuit entre grandes capitales régionales (et non entre villes-frontières) desservant les villes moyennes concernées.

 

  • Souhaitent la mise en place d’une convention Etat/SNCF/Régions afin de remettre en service le parcours du « Cévenol » Clermont-Ferrand-Nîmes-Marseille, avec un matériel unique pour recréer un lien de service public entre nos trois régions

 

  • souhaitent que l’Etat, avec la SNCF, accepte le principe d’une convention tarifaire pour que les usagers des TER puissent accéder aux TET.

 

A la veille de l’annonce des premières orientations gouvernementales découlant du rapport Duron, les élus régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur mandatent leur président pour défendre les positions susvisées auprès du gouvernement de la République.

Voir les commentaires

Les écolos de la Région PACA agissent pour #sauverleclimat...

26 Juin 2015, 19:47pm

Publié par jeanyvespetit

Les  écolos de la Région PACA agissent pour #sauverleclimat...
Les  écolos de la Région PACA agissent pour #sauverleclimat...

Voir les commentaires

Mon soutien à la mobilisation des usagers en gare des Arcs toujours non accessible ...

26 Juin 2015, 18:33pm

Publié par jeanyvespetit

Le texte envoyé à René Juste, Président de l’AUGAD, suite à mon impossibilité de participer au rassemblement, organisé ce jour, en gare des Arcs pour dénoncer les années de retard des travaux visant à permettre l’accessibilité de cette gare aux personnes à mobilité réduite.

« Monsieur le Président de l’association d’usagers de la gare des Arcs, Mme et Mrs les éluEs, responsables associatifs, usagers et défenseurs du rail

Retenu ce jour par l’assemblée plénière du conseil régional, au cours de laquelle je présenterai notamment notre « Agenda d’accessibilité programmée » pour les personnes à mobilité réduite, je vous charge d’apporter mon soutien et celui de la Région à votre action de ce jour.

Mis devant le fait accompli, nous subissons, aux Arcs comme ailleurs, les conséquences de la mauvaise gestion de l’entreprise SNCF Réseau (ex RFF), incapable d’anticiper sur ses besoins en personnel.

La Région PACA est le premier financeur du Pôle Echange Multimodale des Arcs Draguignan. Aux côtés du département et de la CAD elle a su engager les sommes nécessaires pour moderniser une gare qui joue un rôle de plus en plus important dans le développement du territoire.

Et ce site s’est effectivement transformé à la satisfaction de tous : réalisation du parvis, rénovation du bâtiment voyageurs, développement de l’intermodalité ont été réalisés avec l’engagement des collectivités et au premier plan de la région. C’est pourquoi il est particulièrement préjudiciable de subir un nouveau retard sur le volet essentiel de l’accessibilité des quais, aujourd’hui annoncé pour 2017, mais sans plus de garantie de la tenue de ces délais.

La Région PACA a dit haut et fort son exaspération à l’entité publique désormais réunifiée de la SNCF. Mais votre mobilisation est indispensable pour montrer qu’il y a bien là une priorité forte pour les usagers et l’ensemble du territoire.

Bien sûr nous comprenons la priorité exprimée par le ministère des transports d’assurer la sécurité des infrastructures ferroviaires, après les accidents survenus comme celui de Bretigny. Mais nous avons du mal à comprendre, et à expliquer à nos concitoyens que dès lors que les financements existent et au vu de la situation de l’emploi dans notre pays, l’opérateur ferroviaire ne se dote pas des moyens humains et organisationnels à la hauteur des enjeux.

Nous sommes bien placés pour savoir, en PACA, que les besoins en matière de maintenance et de régénération du réseau ferroviaire vont s’accroitre dans les prochaines années, après des dizaines d’années d’abandon. Allons-nous subir durablement les conséquences du manque d’anticipation de la SNCF sur les travaux programmés ?

C’est pour cela que je m’associe pleinement à l’action que vous entreprenez ce jour. Elle est importante pour la gare des Arcs – Draguignan pour que les engagements soient enfin tenus. Elle est importante aussi pour l’ensemble des usagers de la région confrontés aux difficultés liés à un réseau vieillissant et qui subissent les conséquences au quotidien d’investissements non réalisés.

Depuis le début de mon mandat, je considère que les associations comme l’AUGAD sont des alliés précieux dans notre combat pour un réseau ferroviaire de qualité, particulièrement dans une région où saturation et pollution automobile le rend d’une importance vitale.

Vous le prouvez encore en vous mobilisant aujourd’hui. Soyez sûr que je suis et continuerai à être à vos côtés dans ce combat. »

Jean – Yves PETIT

Vice-Président délégué aux Transports et à l’Ecomobilité

Président de la Régie Régionale des Transports

Voir les commentaires

Incroyable ! le groupe «Républicains» (exUMP) et UDI vote contre les Chemins de fer de Provence …

26 Juin 2015, 18:19pm

Publié par jeanyvespetit

TEXTE D'INTERVENTION DE L’ELU RAPPORTEUR

Assemblée Plénière du 26 juin 2015

TRANSPORTS ET MOBILITE

 

Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020 – Convention d’application – Projet de régénération de la ligne des Chemins de fer de Provence

 

Incroyable ! le groupe « Républicains » (exUMP) et UDI a voté contre les Chemins de fer de Provence … et refuse de cofinancer les travaux à venir !

 

Le présent rapport concerne la conclusion d’une convention de partenariat financier entre la Région Provence-Alpes Côte d’Azur, l’Etat et les Départements des Alpes de Haute-Provence et des Alpes-Maritimes pour la réalisation d’un programme d’investissement de 33.3 millions d’euros sur la ligne des Chemins de fer de Provence, dans le cadre du contrat de Plan Etat/Région 2015-2020.

Les travaux ont pour objet de poursuivre la modernisation de la partie interurbaine de la ligne entre Plan du Var et Digne. Ils portent principalement sur la mise à niveau des ouvrages d’art, des passages à niveau et des conditions d’accès aux gares.

 

La convention détaille le périmètre des investissements de régénération et les modalités de financement de chacun des partenaires :

  • Etat : 1 million d’euros
  • Région : 25.3 millions d’euros
  • Département des Alpes de Haute-Provence : 5 millions d’euros
  • Département des Alpes-Maritimes : 2 millions d’euros
Incroyable ! le groupe «Républicains» (exUMP) et UDI vote contre les Chemins de fer de Provence …

Voir les commentaires

Fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1 091 : La Région PACA aux côtés de la population et des acteurs ...

26 Juin 2015, 16:26pm

Publié par jeanyvespetit

Fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1 091 : La Région PACA aux côtés de la population et des acteurs ...

Face à la fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1 091 et à l’occasion du débat sur les mesures de solidarité et d’aménagement à mettre en place, je suis intervenu au nom du groupe EELV – POC en mettant en avant les points ci-après:

  • Notre groupe soutient cette initiative de notre collectivité régionale envers les habitants, les entreprises, les agriculteurs, … qui subissent les conséquences sociales et économiques de cette situation d’enclavement ;
  • La fragilité géologique de notre région, confrontée à des risques et des catastrophes naturelles,  nécessite de maintenir différentes voies d'accès et différents modes de transport : la route et le ferroviaire ont toute leur place. Heureusement que la majorité de notre collectivité régionale, malgré le vote contre de la Droite et du FN, a pu intégrer la poursuite des travaux de modernisation et de régénération de la ligne ferroviaire des Alpes dans le contrat de plan Etat/Région 2015/2020 ;
  • Le département des Hautes Alpes est face, ici, à un des problèmes liés aux transferts des routes par de l'Etat aux départements quand ceux-ci ne s'accompagnent pas d'engagements financiers de l'Etat, qui doit pouvoir accompagner les territoires en cas de coup dur (notion de vice caché) ;
  • Vu le coût important du péage du tunnel du Fréjus, il convient que l’Etat permette une remise ou une baisse des charges fiscales aux habitants et aux entreprises.

Ci-après, le communiqué de presse de la Région PACA:

 

"Le 26 juin 2015

communiqué de presse

Fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1 091 :

La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

aux côtés de la population et des acteurs économiques  

 

 

A la suite de la fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1 091, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur a approuvé ce jour une série de mesures de solidarité dans le cadre d’une procédure exceptionnelle d’urgence en direction des habitants et des acteurs locaux, impactés dans leur vie quotidienne, leur activité et leur emploi.

Considéré comme le passage le plus direct et le moins coûteux pour atteindre le nord des Hautes-Alpes depuis l’Isère et le nord de la France, le tunnel du Chambon, ainsi que la RD 1 091, sont fermés à la circulation depuis le 10 avril 2015 en raison de mouvements géologiques de grande ampleur. Cette situation de crise, qui conduit à un enclavement d’une partie du département des Hautes-Alpes, impacte fortement les entreprises, en termes de chiffre d’affaires, d’approvisionnement, de fréquentation touristique et d’emploi.

« Face à une telle situation, la Région s’engage et prend toutes les mesures nécessaires permettant de maintenir les activités économiques et d’aider la population dans ses déplacements. Il en va de la solidarité régionale » indique Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Les élus régionaux réunis aujourd’hui en Assemblée plénière ont notamment voté la mise en place d’un dispositif particulier et exceptionnel de soutien aux entreprises et aux travailleurs impactés. La Région mobilise en complément ses outils financiers en faveur des PME et des TPE régionales, tels que le dispositif de garantie JEREMIE, la Prime Régionale au Maintien de l’Emploi et le Fonds Régional de Garantie.

Enfin, un changement d’itinéraire de la liaison routière Briançon-Grenoble est mis en place, assurée par la Ligne Express Régionale n°35,  afin de maintenir un service quotidien de qualité et de conserver les services ciblant la clientèle touristique.

« J’en appelle par ailleurs à la solidarité nationale et à l’intervention de l’Etat, afin de mettre notamment en place une exonération temporaire de péage du tunnel de Fréjus, ainsi qu’une procédure de catastrophe naturelle » conclu Michel Vauzelle. Le Président de la Région a adressé en ce sens un courrier à la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, Ségolène Royal, mercredi 24 juin 2015."

Voir les commentaires