Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog de jean Yves Petit

Desserte transfrontalière Nice/Monaco/Vintimille/Impéria ... on continue...

5 Octobre 2013, 06:10am

Publié par jeanyvespetit

dossier-2 1007-copie-1

Cette semaine, j’ai eu le plaisir d’accueillir à Marseille, dans la Villa Méditerranée Présent mon collègue Enrico Vesco, vice président de la Région Ligurie, en charge des transports, pour un nouveau comité de pilotage du projet européen InfoRailMed.

Dossier-3-1458.JPG

 

Ce projet qui vise à améliorer la desserte ferroviaire transfrontalière entre Imperia / Vintimille / Menton / Monaco / Nice.

Nous avons donc poursuivi notre travail pour assurer, progressivement, la mise en œuvre d’une  information aux voyageurs avec des fiches horaires bilingues (fin 2013), des panneaux d’information en gare et via notre  Centrale de mobilité pacamobilite.fr (courant 2014).

D’autre part, l’étude sur le volet interopérabilité et sur la coopération institutionnelle s’effectue avec un prestataire. Sujet essentiel qui nous permettra, avec la Ligurie et Monaco, de parvenir à une harmonisation de l’offre de transport transfrontalière.

Enfin, nous espérons pouvoir proposer une tarification touristique transfrontalière assez rapidement.

dossier-2 7192

Commenter cet article
G
Bonjour Mr Jean Yves Petit<br /> <br /> Connaissant votre sensibilité à ce qu'il se passe concernant la ligne Cuneo - Vintimille - Nice, et ses risques de fermetures, je voudrais vous signaler que Trenitalia envisage de fermer<br /> définitivement le dépôt de carburant de la Gare de Cuneo, fragilisant d'avantage la pérennisation de la ligne. L’hiver prochain, le nombre de fréquences risque de passer de 8 à 2 trains par jour<br /> entre Turin et Vintimille, amplifiant toute craintes de fermeture. Il serait dommage qu’à cause du manque de volonté politique de la SNCF et de RFF et de fausses excuses des élus de la région<br /> Piémont que l’on puisse condamner cette ligne définitivement. En tant qu'élu de la région PACA, serait-il possible de faire pression sur RFF et la SNCF, voir même l'Etat pour qu'enfin les parties<br /> françaises de la ligne soient enfin électrifiées comme ce fut le cas avant la deuxième guerre mondiale afin d'optimiser toutes chances à ce que l'avenir celle-ci soit assurée ?<br /> <br /> Je déplore d’ailleurs que le projet NLF PACA n’arrange rien à la situation de la ligne en proposant une connexion vers Turin au départ de Nice avec un détour via Gênes qui va faire que les usagers<br /> risquent de payer plus cher leur trajet. Par ailleurs on peut aussi déplorer l’absence totale de volonté politique de la part de la CCI de Nice à défendre une ligne Nice – Turin (via Breil sur Roya<br /> et Cuneo) qui a un bien meilleur potentiel pour désenclaver les Alpes Maritimes bien plus que la LGV PACA ou NLF PACA, dommage que la CCI s’obstine à défendre un projet mal pensé.<br /> <br /> La SNCF et RFF doivent cesser de botter en touche en laissant pourrir la situation. Trenitalia et la SNCF doivent cesser leurs chamailleries travailler ensemble et se retrousser les manches pour<br /> améliorer cette ligne. Une remise en question de la convention de 1970 est impérative pour l’avenir de cet outil ferroviaire.<br /> <br /> Il est urgent de tout faire pour que l’électrification de toutes les parties françaises de la ligne devienne une priorité majeure et que cette ligne ne soit plus cantonnée à une simple utilité<br /> locale alors qu’elle a un réel potentiel à vocation internationale. Surtout si on veut faire reculer la place du transport automobile et routier en PACA, Piémont et Ligurie, l’électrification<br /> intégrale de la ligne est primordiale. L’idéal serait même de faire un « Raddoppio » de cette ligne : une mise en double voie afin de relier Nice à Turin en 2 heures.<br /> http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/financez-la-ligne-ferroviaire-cuneo-nice-ventimiglia-et-pas-le-tunnel-routier-du-col-de-tende-oui-aux-trains-non-au-tout-routier-dans-les-alpes<br /> <br /> Merci à vous de défendre cette ligne.<br /> <br /> Cordialement
Répondre
G
Bonjour<br /> <br /> Espérons que cet effort sera fourni pour la ligne entre Nice - Turin (via Breil sur Roya et Cuneo). On sait que la région Ligurie comme la PACA s'inquiète des perspectives de fermeture de cette<br /> ligne voulue par certains hauts responsables de la région Piémont. Mais on constate que ces derniers jours il y a beaucoup de mobilisation pour revaloriser la ligne.<br /> C'est une ligne qui pourrait être non seulement électrifiée intégralement, comme avant la 2ème guerre mondiale, mais en plus mise à double voie, aussi bien sur le tracé via Sospel que sur le tracé<br /> au départ de Vintimille, afin de permettre de relier Nice à Turin en 2 heures, ce qui changerait des 5h30 aujourd'hui.<br /> <br /> On pourrait imaginer un système cadencé entre Marseille et Turin bien plus pertinent que par le Montgenèvre car cela dessert Toulon et Nice. Au-delà c'est une ligne ferroviaire à fort potentiel<br /> européen, et votre homologue italien de la Commission Européenne Sergio Cofferati milite afin qu'elle soit considérée comme étant un des axes ferroviaires européens majeur. Voici une Pétition pour<br /> défendre la ligne.<br /> <br /> http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/financez-la-ligne-ferroviaire-cuneo-nice-ventimiglia-et-pas-le-tunnel-routier-du-col-de-tende-oui-aux-trains-non-au-tout-routier-dans-les-alpes<br /> <br /> En effet c'est important d'avoir une harmonisation tarifaire pour se rendre en Ligurie, j'ai de mauvais souvenirs que ce n'était pas simple pour se rendre à San Remo, et que pour en revenir, c'est<br /> pire, il a fallu payer plus cher en gare de Vintimille car le distributeur ne proposait pas "Cagnes sur Mer" sur les destinations, il a fallu payer le prix pour aller à Antibes, pas cool. J'espère<br /> que ce genre d’anomalie sera rectifié.<br /> <br /> Dernier point et pas des moindres, quand est-ce que Trenitalia va enfin se décider à traduire son site web en français et allemand? Il n'est pas normal que seul l'Anglais soit la seule langue<br /> étrangère de Trenitalia alors qu'en Italie ces deux langues sont parlées dans de nombreuses régions. Mais la SNCF, TER PACA, de même que la région PACA, devraient aussi envisager une traduction en<br /> Italien de leurs sites afin de capter davantage la clientèle italienne.<br /> <br /> A méditer
Répondre